Déficit en carnitine palmitoyltransférase I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le déficit en carnitine palmitoyltransférase I est une maladie métabolique congénitale par trouble de l’oxydation mitochondriale des acides gras à longue chaîne. L’oxydation hépatique des acides gras fournit de l’énergie en cas d’épuisement des réserves en glycogène donc en cas de jeune prolongé.

Les manifestations de ce déficit se voient surtout en cas d’augmentation de la demande énergétique :

Entre les crises de décompensation, l’individu malade a un développement normal sauf en cas de séquelle neurologique des décompensations.

Etiologie[modifier | modifier le code]

Mutation du gène CPT1A 600528 (en) localisé sur le locus q13 du chromosome 11 codant la carnitine palmitoyltransférase I . La carnitine palmitoyltransférase I contribue au transfert des acides gras à longue chaîne du cytosol vers la mitochondrie siège de leur oxydation. La carnitine palmitoyltransférase I existe sous deux formes : une forme hépatique et une forme musculaire. Seule le déficit de la forme hépatique entraîne une symptomatologie.

Incidence & Prévalence[modifier | modifier le code]

Quelques dizaines de cas ont été décrits.

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Clinique[modifier | modifier le code]

Biologique[modifier | modifier le code]

Outre les signes biologiques des manifestations cliniques, la recherche de l’activité enzymatique de la carnitine palmitoyltransférase par culture de fibroblaste permet de faire le diagnostic.

Génétique[modifier | modifier le code]

Le séquençage permet de faire le diagnostic de la mutation.

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

Le diagnostic doit faire discuter tous les trouble de l’oxydation des acides gras se manifestant par une hypoglycémie hypocétonémique :

Dépistage néonatal[modifier | modifier le code]

Le dépistage néonatal est possible en utilisant le ratio palmitoylcarnitine sur carnitine libre.

Conseil génétique[modifier | modifier le code]

Mode de transmission[modifier | modifier le code]

Transmission autosomique récessive

Diagnostic prénatal[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Online Mendelian Inheritance in Man, OMIM (TM). Johns Hopkins University, Baltimore, MD. MIM Number: 255120[1]
  • (en) GeneTests: Medical Genetics Information Resource (database online). Copyright, University of Washington, Seattle. 1993-2005 [2]