Défenseurs des droits de l'homme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les défenseurs des droits de l'Homme sont tous les individus qui luttent sans violence pour les libertés fondamentales et les droits de l'homme universellement reconnus.

L'Assemblée générale de l'ONU a adopté, en date du 9 décembre 1998, par consensus la Déclaration sur le droit et la responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et protéger les droits de l'homme et les libertés fondamentales universellement reconnus par la Déclaration universelle des droits de l'homme et le droit international des droits de l'homme. En 1998, ils ont reçu le Prix des droits de l'homme des Nations unies.

En 1952, la Commission internationale de juristes fut l'une des premières ONG à se consacrer de façon généraliste aux droits de l'homme[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) William Korey, NGOs and the Universal Declaration of Human Rights: a Curious Grapevine, Palgrave Macmillan,‎ 2001 (ISBN 031223886X, lire en ligne) « Later, in 1952, the International Commission of Jurists, located in Geneva, and in 1961, Amnesty International, based in London, would join the few preeminently devoted to general human rights questions ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]