Sécurité nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Défense et sécurité)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Défense.
Mesures de sécurité prises pour protéger le Parlement à Londres, au Royaume-Uni. Ces gros blocs de béton ont été posés pour empêcher des véhicules piégés ou autres d'approcher le bâtiment.

La notion de sécurité nationale désigne l'objectif de parer aux risques ou menaces susceptibles de porter atteinte à la vie d'une nation[1]. En France, elle est définie (depuis la loi du 29 juillet 2009) par le nouvel article L.1111-1 du code de la défense, qui dispose que « la stratégie de sécurité nationale a pour objet d’identifier l’ensemble des menaces et des risques susceptibles d’affecter la vie de la Nation, notamment en ce qui concerne la protection de la population, l’intégrité du territoire et la permanence des institutions de la République, et de déterminer les réponses que les pouvoirs publics doivent y apporter. L’ensemble des politiques publiques concourt à la sécurité nationale. La politique de défense a pour objet d’assurer l’intégrité du territoire et la protection de la population contre les agressions armées. Elle contribue à la lutte contre les autres menaces susceptibles de mettre en cause la sécurité nationale. Elle pourvoit au respect des alliances, des traités et des accords internationaux et participe, dans le cadre des traités européens en vigueur, à la politique européenne de sécurité et de défense commune[2]. »

Dans cette nouvelle définition, la sécurité nationale remplace l'ancienne notion de défense nationale qui était définie par l'ordonnance du 7 janvier 1959 portant organisation générale de la défense. Désormais, la défense n'est plus le cadre général de l'action de l'État en matière de protection des intérêts nationaux, mais seulement l'une des fonctions régaliennes qui participe, avec d'autres politiques publiques, à la sécurité nationale. Ces missions sont probablement à la base même de la notion d'État, si tant est que les communautés primitives se sont à l'origine rassemblées et organisées pour assurer leur sécurité.

Définition[modifier | modifier le code]

La défense et la sécurité sont nationales car elles ne concernent pas seulement la défense militaire et les forces armées, mais toutes les administrations responsables de grandes catégories de fonctions ou de ressources essentielles à la vie du pays. Elles incluent notamment : ordre public et sécurité civile, relations extérieures et diplomatie, finance, matières premières, énergie, alimentation et produits industriels, santé publique, transports et télécommunications, travaux publics et sécurité des systèmes d'information.

Certains pays[Lesquels ?] qualifient le concept de « défense totale » pour qualifier ainsi la mobilisation de toutes leurs ressources. La défense nationale concerne la protection contre les seules menaces extérieures. Le terme sécurité concerne des menaces non liées explicitement à des agressions militaires (voir sécurité intérieure). Sur un territoire national, la sécurité peut concerner l'ordre public et les menaces intérieures en général. Il est alors question de sécurité intérieure, de sécurité sanitaire, etc... La mise en œuvre est de la responsabilité de ministères particuliers en fonction des menaces observées (ministère de l'Intérieur avec les forces de sécurité, ministère de la santé,...), ou d'organismes interministériels lorsque la menace est plus large. La sécurité peut aussi concerner des menaces plus globales. Par exemple, le problème de raréfaction des ressources naturelles (pétrole, gaz, charbon,...) pose des problèmes de sécurité économique en général. Il demande de mettre en place des mesures de sécurité d'approvisionnement, qui dans un contexte européen pourraient être mises en commun entre les pays de l'Union européenne.

Dans un contexte international, le terme sécurité s'adresse à la défense des nations : il s'agit de questions de sécurité, de Conseil de sécurité des Nations unies, de sécurité collective...

Organisation[modifier | modifier le code]

L'organisation de la défense est étroitement liée à l'organisation de l'État. Le plus souvent :

Il existe plusieurs organisations selon les pays. En France, il s'agit de l'organisation de la défense nationale, le ministère de la Défense. Aux États-Unis, il s'agit du Conseil de sécurité nationale, département de la Défense des États-Unis ; au Royaume-Uni, du ministère de la Défense. En Belgique, du ministère de la Défense ; au Canada, du département de la Défense nationale ; et en Suisse, du DDPS département fédéral de la Défense.

Forces armées[modifier | modifier le code]

Les forces armées représentent les différentes organisations et moyens militaires qu'un État consacre à la mise en œuvre de sa politique de défense. Leur mission première est d'assurer la sécurité de l'État, la défense de ses intérêts et la protection de ses populations et territoires vis-à-vis d'une menace extérieure. Elles peuvent également recevoir des missions de maintien de la paix, dans un cadre international. En général, elles participent également à la mise en œuvre d'autres politiques publiques : politique étrangère, sécurité intérieure, sécurité civile, santé publique, sauvegarde maritime, protection de l'environnement...

Dans certains pays, elles regroupent des forces spécialement dédiées à ces missions de sécurité intérieure ou de police et comprennent alors des forces de gendarmerie ou des forces paramilitaires (garde-frontières, garde-côtes…).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « La stratégie de sécurité nationale : définition et objectifs », sur regards-citoyens.com,‎ 9 août 2010 (consulté le 1er mai 2013)
  2. (fr) « Article L1111-1 », sur Legifrance (consulté le 1er mai 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]