Cystide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cystides muriqués de champignons

En biologie, cystide désigne deux types d'organes différents :

  • chez les champignons Basidiomycota, les cystides sont des éléments stériles se trouvant au sein de l'hyménium. Les cystides sont utilisés par les mycologues pour déterminer ou différencier certains champignons.
  • chez les bryozoaires, cystide est le nom donné à la loge plus ou moins rigide abritant l'animal (polypide).

Mycologie[modifier | modifier le code]

Formes des cystides des champignons[modifier | modifier le code]

  • cystide acuminée: cystide terminée en pointe allongée.
  • cystide ampullacée: en forme d'ampoule, cystide renflée à la base et munies d'un long col.
  • cystide becquée: terminée au sommet par un rétrécissement allongé et plus ou moins aigu, à la manière d'un bec.
  • cystide capitée: cystides terminées par un brusque renflement arrondi.
  • cystide diverticulée: cystide ornée d'excroissances ou d'appendices plus ou moins courts.
  • cystide lagéniforme: cystide en forme de bouteille enflée
  • cystide moniliforme: cystide qui présente une succession de brusques renflements et de brusques étranglements.
  • cystide mucronée: cystide présentant à son extrémité un appendice plus ou moins pointu, un mucron, forme de biberon.
  • cystide muriquée: cystide muni de pointes courtes et robustes: cystides dont le sommet est couronné de cristaux.

Cystides spécifiques[modifier | modifier le code]

  • gléocystide: cystide à paroi mince, immergée dans l'hyménium, contenant des gouttelettes de nature huileuse.
  • lamprocystide: cystide conique à parois épaisses, incrustées, émergeant ou non de l'hyménium.

Zoologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]