Cyrtostachys renda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cyrtostachys renda est une espèce de palmier de la famille des Arecaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un palmier multicaule pouvant atteindre 12 m de haut, mais généralement moins grand quand il est cultivé (de 4 à 8 m[1]). Le stipe fait jusqu'à 10 cm de diamètre[réf. nécessaire], les pétioles jusqu'à 15 cm de long[réf. nécessaire], les feuilles pennées possèdent environ 50 paires de pennes[réf. nécessaire] et mesurent 1,5 m de long en moyenne [1]. La couleur de son stipe est verte, avec des cicatrices foliaires grises, annulaires, et le rachis et de la gaine des feuilles vont du orange au rouge.

Les fleurs, petites et blanc sale, sont portées par des pédicelles pendants partant du stipe. Les fruits sont ovoïdes, de 1,4 cm de diamètre[réf. nécessaire], de couleur noir bleuâtre.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Il est originaire de la péninsule Malaise, de Sumatra et de Bornéo[1], est grandement apprécié pour son côté ornemental et est planté ailleurs dans le monde.

Il nécessite des températures élevées et de l'humidité.

Classification[modifier | modifier le code]

Renda est le nom le plus commun de cette plante dans sa région d'origine.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Bentinckia renda (Blume) Mart.] (1853)
  • Areca erythropoda Miq. (1861)
  • Pinanga purpurea Miq. (1861)
  • Ptychosperma coccinea Teijsm. & Binn. (1866).
  • Areca erythrocarpa H.Wendl. in O.C.E.de Kerchove de Denterghem (1878)
  • Cyrtostachys lakka Becc. (1885)
  • Pinanga rubricaulis Linden (1885)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b et c J.G.Rohwer, Guide des plantes tropicales : à l'état sauvage ou acclimatées, Paris, Delachaux et Niestlé,‎ , 286 p. (ISBN 9782603019320), p. 38