Cyrille Diabaté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diabaté.
Cyrille Diabaté
Cyrille diabiate as champ.jpg
Cyrille Diabaté après son combat face à Matt Frye lors du Cage Wars 2 à Londres en mai 2002.
Fiche d'identité
Nom complet Cyrille Diabaté
Surnom The Snake
Nationalité Drapeau de la France France
Date de naissance 6 octobre 1973 (40 ans)
Lieu de naissance La Celle-Saint-Cloud, France
Style Muay-thaï
Taille 1,98 m (6 6)
Catégorie Poids mi-lourds
Palmarès en mixed martial arts
Combats 30
Victoires 19
Victoires par KO 8
Victoires par soumission 6
Défaites 10
Matchs nuls 1

Cyrille Diabaté, né le 6 octobre 1973 à La Celle-Saint-Cloud, est un pratiquant français de MMA.

Il a commencé sa carrière professionnelle en tant que combattant de muay-thaï, où il a été quatre fois champions du monde. Il mesure 1,97m pour 93-96 kg. Il a été classé premier de sa catégorie en karaté shidokan, Shootboxing, Muay Thai, et kickboxing.

Il est le fondateur de la Snake Team, une équipe française de MMA basée en Seine-Saint-Denis où il entraine des combattants comme Xavier Foupa-Pokam ou Grégory Babene.

Il combat professionnellement en MMA depuis 1999 ce qui en fait l'un des premiers combattant français de cette discipline.

Pour certains sites spécialisés Cyrille est un combattant sous-évalué de par son expérience et son niveau. Par exemple il perdit face à Mauricio Rua l'un des meilleurs de sa catégorie. De plus il a combattu dans bon nombre d'organisations plus ou moins importantes telle que le Pride, le Cage Rage, le ShoXC pour ne citer que les plus importantes et il détient la meilleure précision de coups de l'ensemble des combattants de l'UFC avec 57% de coup touchant à la tête et 73% de tentative réussie de coups[1],[2].

Carrière en Kickboxing[modifier | modifier le code]

Avant de commencer le MMA en 1999, Cyrille était un combattant de niveau mondial en Kickboxing. Il fut champion de France de kickboxing, de Muay Thai, de karaté Shidokan et champion du monde de karaté Shidokan, Muay Thai, Sanda, cage fighting. Il a été classé premier de sa catégorie en shidokan Karate, Shootboxing, Muay Thai, et kickboxing.

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Avant de signer au Pride FC qui était l'organisation de MMA la plus populaire de son temps, Cyrille Diabaté a combattu dans des organisations moins importantes.

Le fait d'arme le plus important de Cyrille Diabaté est son combat contre Maurício Rua au Pride Final Conflict Absolute. Cependant après 5 minutes 29 du premier round, Rua battu Cyrille par KO. Ce combat dirigea Cyrille Diabaté vers de plus petites organisations que le Pride. Son premier combat dans ce genre de promotion s'est fait au Cage Rage en Angleterre. Il bat Ryan Robinson par armbar et s'en est suivi une victoire sanglante au ShoXC contre Jaime Fletcher. Cyrille a battu Marcus Hicks par soumission après seulement 89 secondes. Sa quatrième victoire d'affilée contre Rob Smith par soumission lui ouvrit les portes de l'UFC.

Ultimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

Cyrille Diabaté signe un premier contrat de 4 combats avec l'UFC, plus importante organisation de MMA, en 2010 après avoir été l'entraîneur assistant en pieds-poings de Dan Henderson au sein de l'équipe américaine (Team USA) lors de la 9e saison de The Ultimate Fighter. Sa première rencontre est alors programmé face à Luiz Cané lors de l'UFC 114, le 29 mai 2010 à Las Vegas [3]. Le match débute mal pour Diabaté envoyé au tapis par le Brésilien moins d'une minute après le début du 1er round. Il réussit cependant à se relever et inverser la situation en faisant chanceler son adversaire sur une combinaison gauche-droite. Quelques coups de plus lui permettent enfin de remporter la victoire par TKO[4].

Diabaté est ensuite opposé à Alexander Gustafsson lors de l'UFC 120 du 16 octobre 2010[5]. Malgré ses compétences en pieds-poinds, c'est Gustaffson qui se montre supérieur debout dans le 1er round. Ce dernier décide ensuite d'amener son adversaire au sol dans la 2e reprise pour le soumettre par rear naked choke[6].

Son troisième combat l'oppose à Steve Cantwell, ancien champion du World Extreme Cagefighting absent de la compétition depuis plus d'un an pour cause de blessures. Les deux hommes se rencontrent le 3 mars 2001 lors de l'UFC on Versus 3[7] et Diabaté réussit à prendre l'ascendant en pieds-poings lors des trois reprises du match pour finalement obtenir la victoire par décision unanime[8].

Il continue son parcours face à Anthony Perosh, spécialiste en jiu-jitsu brésilien, lors de l'UFC 138 du 5 novembre 2011[9]. L'annulation d'un des combats de la soirée permet à Diabaté d'apparaitre pour la première fois dans un programme principal de l'organisation américaine[10]. Le Français entame bien ce match grâce à sa boxe et même s'il se fait amener au sol, il arrive à contenir son adversaire dans le 1er round. Ce dernier domine par contre le 2e, profitant d'une position montée sur Diabaté au sol, et finit par passer dans le dos et remporter la victoire par soumission en rear naked choke[11].

Début 2012, Cyrille Diabaté est prévu face à Jörgen Kruth pour une confrontation à l'UFC on Fuel TV 2 le 14 avril[12]. Kruth se blesse cependant peu de temps avant le combat et est alors remplacé par un nouveau venu, champion du Ring of Combat, Tom DeBlass[13]. Bousculé dans la 1re reprise, Diabaté réussit à revenir dans les deux rounds suivants et remporter la victoire par décision majoritaire au terme d'un match s'étant beaucoup déroulé au sol[14].

C'est ensuite Fabio Maldonado qu'il devait rencontrer lors de l'UFC 154, le 17 novembre 2012 à Montréal[15] mais ce dernier est bientôt choisi pour remplacer Quinton Jackson et affronter Glover Teixeira lors de l'UFC 153. Chad Griggs devient alors le nouvel adversaire de Diabaté[16]. Rapidement, le Français fait vaciller Griggs sur un coup de poing du gauche et réussit plus tard dans le 1er round à s'installer dans le dos de son adversaire pour le soumettre par rear naked choke[17].

Il rencontre ensuite Jimi Manuwa lors de l'UFC on Fuel TV 7, le 16 février 2013 à Londres. Après le 1er round, une blessure au mollet l'empêche de reprendre le combat[18]. Manuwa est alors déclaré vainqueur par TKO.

Son retour est organisé contre le Suédois Ilir Latifi, partenaire d'entrainement d'Alexander Gustafsson, pour un nouvel événement londonien, l'UFC Fight Night 37 du 8 mars 2014[19]. Avant ce combat, Cyrille Diabaté annonce que celui-ci sera le dernier de sa carrière, à 40 ans et après 15 années de compétition en MMA[20]. Il perd ce dernier combat par soumission dans la 1re reprise sur un étranglement en guillotine puissant avec actions sur les cervicales[21].

Autres[modifier | modifier le code]

  • Cyrille Diabaté combat depuis qu'il a 18 ans.
  • Cyrille Diabaté fut garde du corps, videur et cascadeur.
  • Son coup de percussion préféré est le coup de coude et sa technique de grappling préféré est l'armbar (soumission)
  • Il a créé une marque de vêtement : W4L (Warrior for Life)
  • Sa mère est son héroïne.
  • Il participe à l'émission On n'est pas couché diffusée le 19 octobre 2013 sur France 2.
  • Il apparaît dans le Gameplay de Cyprien Gaming sur le jeu Fighter Within le 9 décembre 2013.

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
30 combats 19 victoires 10 défaites
Par KO 8 2
Par soumission 6 5
Sur décision 5 3
Égalités 1
Résultat Record Adversaire Méthode Évènement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 19-10-1 Drapeau de la Suède Ilir Latifi Soumission (étranglement en guillotine) UFC Fight Night: Gustafsson vs. Manuwa 2014-03-088 mars 2014 1 3:02 Londres, Angleterre Diabaté prend sa retraite après le combat.
Défaite 19-9-1 Drapeau de l'Angleterre Jimi Manuwa TKO (abandon sur blessure) UFC on Fuel TV: Barao vs. McDonald 2013-02-1616 février 2013 1 5:00 Londres, Angleterre
Victoire 19-8-1 Drapeau des États-Unis Chad Griggs Soumission (rear naked choke) UFC 154: St-Pierre vs. Condit 2012-11-1717 novembre 2012 1 2:24 Montréal, Canada
Victoire 18-8-1 Drapeau des États-Unis Tom DeBlass Décision majoritaire UFC on Fuel TV: Gustafsson vs. Silva 2012-04-1414 avril 2012 3 5:00 Stockholm, Suède
Défaite 17-8-1 Drapeau de l'Australie Anthony Perosh Soumission (rear naked choke) UFC 138: Leben vs. Muñoz 2011-11-055 novembre 2011 2 3:09 Birmingham, Angleterre
Victoire 17-7-1 Drapeau des États-Unis Steve Cantwell Décision unanime UFC Live: Sanchez vs. Kampmann 2011-03-033 mars 2011 3 5:00 Louisville, Kentucky, États-Unis
Défaite 16-7-1 Drapeau de la Suède Alexander Gustafsson Soumission (rear naked choke) UFC 120: Bisping vs. Akiyama 2010-10-1616 octobre 2010 2 2:41 Londres, Angleterre
Victoire 16-6-1 Drapeau du Brésil Luiz Cané TKO (coups de poings) UFC 114: Rampage vs. Evans 2010-05-2929 mai 2010 1 2:13 Las Vegas, Nevada, États-Unis Début à l'UFC
Victoire 15-6-1 Drapeau des États-Unis Rob Smith Soumission (rear naked choke) TPF 2: Brawl in the Hall 2009-12-1313 décembre 2009 1 1:47 Lemoore, Californie, États-Unis
Victoire 14-6-1 Drapeau des États-Unis Marcus Hicks Soumission (clé de bras) AMMA 1: First Blood 2009-10-2424 octobre 2009 1 1:29 Edmonton, Canada
Victoire 13-6-1 Drapeau des États-Unis Lodune Sincaid TKO (arrêt du médecin) PFC 12: High Stakes 2009-01-2222 janvier 2009 2 1:15 Lemoore, Californie, États-Unis
Victoire 12-6-1 Drapeau des États-Unis Jaime Fletcher Décision unanime ShoXC: Hamman vs. Suganuma II 2008-08-1515 août 2008 3 5:00 Friant, Californie, États-Unis
Victoire 11-6-1 Drapeau de l'Angleterre Ryan Robinson Soumission (clé de bras) Cage Rage 21: Judgement Day 2007-04-2121 avril 2007 1 1:15 Londres, Angleterre
Défaite 10-6-1 Drapeau du Brésil Maurício Rua TKO (stomps) Pride Final Conflict Absolute 2006-09-1010 septembre 2006 1 5:29 Saitama, Japon
Victoire 10-5-1 Drapeau du Japon Yasuhito Namekawa KO (coup de genou sauté) Real Rhythm: 4th Stage 2006-07-3030 juillet 2006 2 1:50 Osaka, Japon
Victoire 9-5-1 Drapeau du Japon Yasuhito Namekawa KO (coups de poing) Deep: 24 Impact 2006-04-1111 avril 2006 2 2:22 Tokyo, Japon
Victoire 8-5-1 Drapeau du Japon Takahiro Oba Soumission (rear naked choke) Real Rhythm: 3rd Stage 2006-03-044 mars 2006 2 3:47 Osaka, Japon
Victoire 7-5-1 Drapeau de la Corée du Sud Mu Jin-Na KO Real Rhythm: 2nd Stage 2005-11-1919 novembre 2005 1 1:28 Osaka, Japon
Défaite 6-5-1 Drapeau du Brésil Fábio Piamonte Soumission (étranglement bras/tête) Cage Rage 12: The Real Deal 2005-07-022 juillet 2005 1 2:09 Londres, Angleterre
Défaite 6-4-1 Drapeau du Brésil Renato Sobral Soumission (étranglement en guillotine) Cage Rage 9: No Mercy 2004-11-2727 novembre 2004 1 3:38 Londres, Angleterre
Défaite 6-3-1 Drapeau de la Russie Arman Gambaryan Décision unanime M-1 MFC: Middleweight GP 2004-10-099 octobre 2004 3 5:00 St-Pétersbourg, Russie
Défaite 6-2-1 Drapeau des Pays-Bas Rodney Glunder Décision unanime 2 Hot 2 Handle 2004-02-2222 février 2004 2 3:00 Amsterdam, Pays-Bas
Victoire 6-1-1 Drapeau de l'Angleterre James Žikic Décision unanime EF 1: Genesis 2003-07-1313 juillet 2003 3 5:00 Londres, Angleterre
Victoire 5-1-1 Drapeau des Pays-Bas Dave Vader Soumission (étranglement en triangle) 2H2H 6: Simply the Best 6 2003-03-1616 mars 2003 1 3:40 Rotterdam, Pays-Bas
Victoire 4-1-1 Drapeau des Pays-Bas Bob Schrijber Décision 2H2H 5: Simply the Best 5 2002-10-1313 octobre 2002 2 3:00 Rotterdam, Pays-Bas
Victoire 3-1-1 Drapeau de l'Angleterre Matt Frye KO (coups de poing) Cage Wars 2 2002-05-1515 mai 2002 1 N/A Londres, Angleterre
Défaite 2-1-1 Drapeau des États-Unis Josh Dempsey Décision Cage Wars 1 2002-02-2323 février 2002 2 N/A Portsmouth, Angleterre
Égalité 2-0-1 Drapeau des Pays-Bas Rodney Glunder Égalité Rings Holland: No Guts, No Glory 2001-06-1010 juin 2001 2 5:00 Amsterdam, Pays-Bas Combat mené à terme
Victoire 2-0 Drapeau de l'Allemagne Andre Juskevicius KO Golden Trophy 2000 200-03-1818 mars 200 N/A N/A Orléans, France
Victoire 1-0 Drapeau du Japon Ryuta Sakurai TKO Golden Trophy 1999 1999-03-2020 mars 1999 2 N/A France

[22]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://fightnomics.com/blog/ufc-lightheavyweight-striking-assessment/
  2. http://www.ufc.com/fighter/Cyrille-Diabate
  3. (en) « French striker Cyrille Diabate signs UFC deal, meets Luiz Cane at UFC 114 », sur MMAjunkie,‎ 13 février 2010 (consulté le 11 mars 2014).
  4. (en) Ken Pishna, « Guillard & Diabate Rock The House at UFC 114 », sur MMAWeekly,‎ 29 mai 2010 (consulté le 11 mars 2014).
  5. (en) John Morgan, « Cyrille Diabate vs. Alexander Gustafsson added to UFC 120 in October », sur MMAjunkie,‎ 12 juillet 2010 (consulté le 6 mars 2014).
  6. (en) John Morgan, « UFC 120 preliminary-card recap: British fighters Broughton and Sass victorious », sur MMAjunkie,‎ 16 octobre 2010 (consulté le 6 mars 2014).
  7. (en) Damon Martin, « Steve Cantwell vs. Cyril Diabate Agreed for UFC on Versus 3 », sur MMAWeekly,‎ 29 décembre 2010 (consulté le 12 mars 2014).
  8. (en) Luke Thomas, « UFC On Versus 3 Results: Cyrille Diabate Destroys Steve Cantwell », sur SBNation.com,‎ 3 mars 2011 (consulté le 12 mars 2014).
  9. (en) « Cyrille Diabate announces UFC 138 fight with Anthony Perosh », sur MMAjunkie,‎ 26 août 2011 (consulté le 12 mars 2014).
  10. « UFC 138 : Diabaté vs. Perosh sur la main card », sur Riddum,‎ 1er novembre 2011 (consulté le 12 mars 2014).
  11. (en) « UFC 138: Anthony Perosh Submits Cyrille Diabate », sur MMA Fighting,‎ 5 novembre 2011 (consulté le 12 mars 2014).
  12. (en) « UFC on FUEL TV 2 in Sweden adds Diabate vs. Kruth, Yousef vs. Thoresen », sur MMAjunkie,‎ 5 janvier 2012 (consulté le 13 mars 2014).
  13. (en) « Tom DeBlass replaces injured Jorgen Kruth at UFC on FUEL TV 2 », sur MMAjunkie,‎ 4 avril 2012 (consulté le 14 mars 2014).
  14. (en) « UFC on FUEL TV 2 results: Cyrille Diabate tops Tom DeBlass via majority decision », sur MMAjunkie,‎ 14 avril 2012 (consulté le 14 mars 2014).
  15. (en) « UFC on FUEL TV 5's Kruth retires, Maldonado gets Diabate at UFC 154 », sur MMAjunkie,‎ 7 septembre 2012 (consulté le 14 mars 2014).
  16. (en) « Chad Griggs vs. Cyrille Diabate joins Montreal's UFC 154 lineup », sur MMAjunkie,‎ 19 septembre 2012 (consulté le 14 mars 2014).
  17. (en) John Morgan, « UFC 154 results: Cyrille Diabate stuns Chad Griggs early, notches quick submission win », sur MMAjunkie,‎ 18 novembre 2012 (consulté le 14 mars 2014).
  18. « Cyrille Diabaté subit une blessure au mollet », sur Riddum,‎ 17 février 2013 (consulté le 28 novembre 2013).
  19. (en) « Cyrille Diabate meets Ilir Latifi when UFC returns to London in March », sur MMAjunkie,‎ 28 novembre 2013 (consulté le 28 novembre 2013).
  20. (en) Matt Erickson, « Cyrille Diabate to retire following UFC Fight Night 37 bout with Latifi », sur MMAjunkie,‎ 6 mars 2014 (consulté le 14 mars 2014).
  21. (en) John Morgan, « UFC Fight Night 37 results: Ilir Latifi scores emotional submission win over Cyrille Diabate », sur MMAjunkie,‎ 8 mars 2014 (consulté le 14 mars 2014).
  22. (en) « Palmarès en MMA de Cyrille Diabaté », sur Sherdog.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]