Cynthia Kraus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cynthia Kraus est une universitaire, philosophe et traductrice contemporaine américaine.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Elle est également l'auteur de plusieurs ouvrages et articles sur des thématiques comme le genre, le fémininsme, la race, etc.

Cynthia Kraus est maîtresse de conférences à l'Université de Lausanne et membre du « Centre en études genre ». On lui doit la traduction de l'ouvrage Trouble dans le genre. Ses domaines de recherches portent sur le genre, « Histoire sociale et politique du corps et de la sexualité [et les questions de] Sexe, race et pratiques de savoir-pouvoir »[1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • « L’emprise du genre. Masculinité, féminité, inégalité de Ilana Löwy », in la revue Travail, genre et sociétés, dossier « Les femmes, les arts et la culture », n° 19, avril 2008.
  • Garde parentale. Prostitution, la revue Nouvelles Questions Féministes, ed. Christine Delphy, Patricia Roux, Gaël Pannatier, Cynthia Kraus, n° 21, Antipodes, 2002.
  • Discipline/Indiscipline. La volonté de faire science?, la revue Nouvelles Questions Féministes, éd. Cynthia Kraus, Fabienne Malbois, François Messant, Gaël Pannatier, Céline Perrin, n°22, Antipodes, 2003.
  • Machine, machin, truc, chose : pour du féminisme avec objets, éd. Cynthia Kraus, Fabienne Malbois, Saba Bahar, Farinaz Fassa, Nouvelles Questions Féministes, n° 24, Antipodes, 2005.
Traduction
  • Judith Butler, Trouble dans le genre : le féminisme et la subversion de l'identité., trad. Kraus Cynthia, préf. Éric Fassin, La Découverte, Paris, 2005.

Sources, notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. voir sa présentation sur le site de l'Université de Lausanne