Cynophobie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cynophobie[1] (du grec kýōn « chien » et φόβος, phóbos « peur, crainte ») est une crainte pathologique des chiens. La cynophobie est classifiée en tant que phobie spécifique, sous-type de phobie animale[2]. Selon le docteur Timothy O. Rentz du laboratoire pour les études des troubles anxieux à l'Université du Texas, les phobies animales sont parmi les phobies spécifiques les plus répandues et 36 % des patients cherchant à se soigner disent être effrayés par les chiens et les chats[3]. Bien que les serpents et les araignées soient les plus craints, la cynophobie se répand rapidement à cause du nombre de chiens qui s'étend par pays (aux États-Unis par exemple, 62 millions ont été recensés en 2003[3]). Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV-TR) rapporte que seulement 12 à 30 % des patients souffrant de phobie spécifique seraient prêts à trouver un traitement[4].

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Le DSM-IV-TR montre les critères suivants concernant les phobies spécifiques[5] :

  • Crainte persistante d'un objet ou d'une situation
  • L'exposition de cet objet ou situation provoque une réponse anxieuse chez le patient
  • Les patients adultes reconnaissent que cette peur est excessive, exagérée et irrationnelle (ce qui n'est pas toujours le cas chez les enfants)
  • Les patients tentent d'éviter cet objet ou situation, ou le subissent durement
  • Cette crainte interfère significativement dans la vie quotidienne du patient
  • Les patients mineurs (ceux âgés de moins de 18 ans) démontrent des symptômes pendant au moins six mois

L'ouvrage intitulé Phobias définit une peur panique comme « une terreur soudaine se manifestant pendant quelques minutes avec des symptômes de peur intense[6]. » Ces symptômes peuvent inclure palpitations, transpiration, tremblement, des difficultés à respirer, un besoin de s'enfuir, des étourdissements, nausées et bouche asséchée, parmi tant d'autre[6]. Comme pour d'autres phobies spécifiques, les patients souffrant de cynophobie réagissent différemment lorsqu'ils voient ou entendent un chien[7]>. Les patients tentent d'éviter les chiens ou tout ce qui énonce de près ou de loin à un chien[7].

Étiologie[modifier | modifier le code]

Dans leur ouvrage intitulé Specific Phobias, les docteurs Jeanette M. Bruce et William C. Sanderson concluent que ce type de phobie peut se déclencher durant la petite enfance, entre cinq et neuf ans[8]. Une étude menée par les docteurs Willem A. Hoffmann et Lourens H. Human en Afrique du Sud confirment cette conclusion chez les patients souffrant de cynophobie, et confirment également que cette phobie peut se développer à l'âge de 20 ans et plus[9]. Dr Bruce et Sanderson expliquent également que ces phobies animales sont plus répandues chez les femmes que chez les hommes[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopédie familiale de la santé: Comprendre, prévenir, soigner (lire en ligne)
  2. (en) Mavissakalian and Barlow, Phobia: Psychological and Pharmacological Treatment, p. 2.
  3. a et b (en) Rentz, et al., "Active-Imaginal Exposure", p. 1338.
  4. Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, p. 446
  5. Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, p. 443
  6. a et b Maj, et al., eds., Phobias, p. 6.
  7. a et b Maj, et al., eds., Phobias, p. 24.
  8. (en) Bruce and Sanderson, Specific Phobias, p. 4.
  9. (en) Hoffmann and Human, "Experiences, Characteristics and Treatment of Women Suffering from Dog Phobia", p. 34.
  10. Bruce and Sanderson, Specific Phobias, p. 4.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Antony, Martin M. Phobic Disorders and Panic in Adults: A Guide to Assessment and Treatment. Washington DC: Association américaine de psychiatrie, 2000.
  • (en) Antony, Martin M., and Randi E. McCabe. Overcoming Animal Insect Phobias: How to Conquer Fear of Dogs, Snakes, Rodents, Bees, Spiders More. Oakland: New Harbinger Publications, 2005.
  • (en) Barlow, David H. Anxiety and its Disorders: The Nature and Treatment of Anxiety and Panic. New York: Guilford Press, 2002.
  • (en) Bruce, Timothy J., and William C. Sanderson. Specific Phobias: Clinical Applications of Evidence-Based Psychotherapy. Northvale: Jason Aronson Inc., 1998.
  • (en) Di Nardo, Peter A., et al. "Etiology and Maintenance of Dog Fears." Behaviour Research and Therapy 26.3 (1988): 241-4.
  • (en) Di Nardo, Peter A., Lawrence T. Guzy, and Rita M. Bak. "Anxiety Response Patterns and Etiological Factors in Dog-Fearful and Non-Fearful Subjects." Behaviour Research and Therapy 26.3 (1988): 245-51.
  • Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV-TR). 4th ed. Washington DC: Association américaine de psychiatrie, 2000.
  • (en) Doogan, Sharon, and Glyn V. Thomas. "Origins of Fear of Dogs in Adults and Children: The Role of Conditioning Processes and Prior Familiarity with Dogs." Behaviour Research and Therapy 30.4 (1992): 387-94.
  • (en) Hoffmann, Willem A., and Lourens H. Human. "Experiences, Characteristics and Treatment of Women Suffering from Dog Phobia." Anthrozoös 16.1 (2003): 28.
  • (en) King, Neville J., Viv Clowes-Hollins, and Thomas H. Ollendick. "The Etiology of Childhood Dog Phobia." Behaviour Research and Therapy 35.1 (1997): 77.
  • (en) Maj, Mario, et al., eds. Phobias. Chichester: J. Wiley, 2004.
  • (en) Mavissakalian, Matig, and David H. Barlow, eds. Phobia: Psychological and Pharmacological Treatment. New York: Guilford Press, 1981.
  • (en) Öhman, Arne. "Face the Beast and Fear the Face: Animal and Social Fears as Prototypes for Evolutionary Analyses of Emotion." Psychophysiology 23.2 (1986): 123-145.
  • (en) Öst, Lars-Göran. "One-Session Treatment for Specific Phobias." Behaviour Research and Therapy 27.1 (1989): 1-7.
  • Rachman, S. "The Conditioning Theory of Fear Acquisition: A Critical Examination." Behaviour Research and Therapy 15.5 (1977): 375-87.
  • (en) Rentz, Timothy O., et al. "Active-Imaginal Exposure: Examination of a New Behavioral Treatment for Cynophobia (Dog Phobia)." Behaviour Research and Therapy 41.11 (2003): 1337-53.
  • (en) Secret, Mary, and Martin Bloom. "Evaluating a Self-Help Approach to Helping a Phobic Child: A Profile Analysis." Research on Social Work Practice 4.3 (1994): 338-48.
  • (en) Wiederhold, B. K. Virtual Reality Therapy for Anxiety Disorders: Advances in Evaluation and Treatment. 1st ed. Washington DC: Association américaine de psychiatrie, 2005.

Annexes[modifier | modifier le code]