Cynegius Maternus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Cynegius Maternus (mort en 388) est un haut fonctionnaire romain d'origine espagnole faisant partie du cercle des partisans de l'empereur Théodose Ier, auquel il doit sa carrière : il est notamment préfet du prétoire d'Orient de 384 à sa mort le 14 mars 388, année où il fut également consul avec pour collègue l'empereur lui-même.

Il est surtout connu pour son christianisme fanatique, son antisémitisme, et son zèle à combattre le paganisme : il fait notamment détruire des temples païens en Syrie et en Égypte en 386.

C'est peut-être à ce personnage qu'est destiné le missorium de Théodose retrouvé en Espagne : c'est lui qui serait représenté en train de recevoir le codicille des mains de l'empereur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alexander Kazhdan (dir.), The Oxford Dictionary of Byzantium, Oxford University Press,‎ 1991, 3 vols. (ISBN 0195046528), s. v. Cynegius, vol. 1,
  • A. H. M. Jones, J. Martindale, Prosopography of the Later Roman Empire, vol. 1, 235-236, s. v. Maternus Cynegius 3 ;
  • J. F. Mathews, « A pious supporter of Theodosius I », Journal of Theological Studies, n. s. 18, 1967, 438-446.