Cylindraspis indica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cylindraspis indica

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cylindraspis indica

Classification selon TFTSG
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Chelonii
Ordre Testudines
Sous-ordre Cryptodira
Famille Testudinidae
Genre Cylindraspis

Nom binominal

Cylindraspis indica
(Schneider, 1783)

Synonymes

  • Testudo indica Schneider, 1783
  • Testudo tabulata africana Schweigger, 1812
  • Chersine retusa Merrem, 1820
  • Testudo perraultii Duméril & Bibron, 1835
  • Testudo graii Duméril & Bibron, 1835
  • Chersina grayi Strauch, 1865
  • Cylindraspis borbonica Bour, 1978

Statut de conservation UICN

( EX )
EX  : Éteint

Cylindraspis indica est une espèce éteinte de tortues de la famille des Testudinidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce était endémique de La Réunion[1].

Les populations littorales furent totalement décimées dès le XVIIIe siècle. L'espèce est présumée éteinte depuis 1800, date depuis laquelle le dernier spécimen a été observé dans les hauts de Cilaos.

Description[modifier | modifier le code]

Elle était longue de 50 à 110 cm, avait de longues pattes, un cou allongé qui soutenait une tête large munie de puissantes mâchoires fortement dentelées. Le mâle était plus grand que la femelle.

Ces tortues géantes étaient très lentes et faisaient donc l'objet d'une proie facile pour les premiers habitants de l'île et les marins des navires en escale.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Schneider, 1783 : Allgemeine Naturgeschichte der Schildkröten, nebst einem Systematischen Verseichnisse der einzelnen Arten. Müller, Leipzig, p. 1-364 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jean-Michel Probst, Animaux de La Réunion, Azalées Éditions,‎ 2002 (ISBN 978-2-908127-83-6)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]