Cyclosporose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyclosporose
Classification et ressources externes
Cyclospora cayetanensis.jpg
Quatre oocystes de Cyclospora cayetanensis.
CIM-10 A07.8
CIM-9 007.5
DiseasesDB 32228
eMedicine ped/527 
MeSH D021866
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

La cyclosporose est une maladie parasitaire due à l'ingestion de coccidies Cyclospora cayetanensis. Chez l'homme elle infeste les cellules intestinales sous une forme sporocytaire à deux sporozoïdes.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1977 que le potentiel pathologique de Cyclospora cayetanensis est reconnu pour la première fois[1]. Une alerte épidémique en Amérique du Nord entre mai et juillet 1996 attire l'attention de la communauté scientifique[1],[2].

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

Signes cliniques[modifier | modifier le code]

Au retour d'une zone d'endémie, après une semaine d'incubation peuvent survenir des signes généraux et digestifs tels que[1] :

  • diarrhées aqueuses ;
  • selles fréquentes ;
  • perte d'appétit ;
  • perte de poids ;
  • crampes d'estomac ;
  • nausées, vomissements ;
  • fatigue ;
  • flatulences augmentées ;
  • fièvre modérée.

Les symptômes sont d'autant plus sévères que le sujet atteint est particulièrement jeune ou au contraire âgé[2].

Examens complémentaires[modifier | modifier le code]

La cyclosporose est diagnostiquée par l'examen parasitologique des sellesexamen direct des selles grâce à la fluorescence de la paroi de Cyclospora cayetanensis[2],[3].

Traitement[modifier | modifier le code]

Son traitement repose principalement sur la prévention liée au péril fécal, individuelle et collective et à un traitement antibiotique qui est le cotrimoxazole[1], éventuellement remplacé par la ciprofloxacine[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) D. G. Colley, « Widespread foodborne cyclosporiasis outbreaks present major challenges. », Emerging Infectious Diseases, vol. 2, no 4,‎ octobre-décembre 1996, p. 354-356 (ISSN 1080-6040, lien PubMed?, lire en ligne)
  2. a, b et c (en) Ynés R. Ortega et Roxana Sanchez, « Update on Cyclospora cayetanensis, a Food-Borne and Waterborne Parasite », Clinical Microbiology Reviews, vol. 23, no 1,‎ janvier 2010, p. 218-234 (ISSN 0893-8512, 1098-6618, liens PubMed? et DOI?, lire en ligne)
  3. a et b P Bourée, A. Lançon, G. Bonnot, « Une parasitose émergente : la cyclosporose: Revue à propos de 5 observations », Antibiotiques, vol. 8, no 2,‎ mai 2006, p. 73-78 (ISSN 1294-5501, lien DOI?, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Talaro, Kathleen P. Foundations in Microbiology Fifth Edition. New York: McGraw-Hill Companies Inc., 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]