Cyclorama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le cyclorama est un rideau tendu qui, comme l'indique son nom, est circulaire, ou plutôt semi-circulaire. Il se développe entre les murs cour, lointain et jardin. Il peut suivre une ligne courbe continue, ou n'être courbe que dans les angles lointain, cour et jardin.

On le fixe à une perche spéciale et semi-circulaire, la cerce, laquelle lui imprime en fait sa forme concave. Généralement, il occupe une hauteur maximale et « se perd » dans les cintres. Sa couleur habituellement blanc bleuté contribue à donner au spectateur une impression d'immensité céleste des plus étonnantes. Aujourd'hui, très souvent, les gens de théâtre ont tendance à nommer cyclorama ou plutôt « cyclo » tout rideau ou toile de fond tendu et neutre ou céleste, même s'ils sont plats. Bien qu'impropre, cet usage s'est désormais imposé.

Louis Daguerre (1787-1851) introduisit ce procédé en France, il multiplia les praticables et expérimenta de nouveaux effets lumineux. Ses innovations en matière de décor participèrent à la "révolution romantique" théâtrale. Il collabora avec le grand décorateur Cicéri (1782-1868).

Voir aussi[modifier | modifier le code]