Cyclopentane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyclopentane
Cyclopentane
Cyclopentane
Identification
Nom IUPAC Cyclopentane
Synonymes

pentaméthylène

No CAS 287-92-3
No EINECS 206-016-6
PubChem 9253
ChEBI 23492
SMILES
InChI
Apparence liquide incolore[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C5H10  [Isomères]
Masse molaire[3] 70,1329 ± 0,0047 g/mol
C 85,63 %, H 14,37 %,
pKa ~45
Susceptibilité magnétique \chi_M 59,2×10-6 cm3·mol-1 [2]
Propriétés physiques
fusion -94 °C[1]
ébullition 322,41 K[4] (49 °C)
Solubilité dans l'eau : nulle[1]
Paramètre de solubilité δ 17,8 MPa1/2 (25 °C)[5]
Masse volumique 0,8 g·cm-3[1]
d'auto-inflammation 361 °C[1]
Point d’éclair -37 °C (coupelle fermée)[1]
Limites d’explosivité dans l’air 1,18,7 %vol[1]
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 45 kPa[1]
Point critique 511,55 K [4], 45,8 bar [7]
Thermochimie
S0liquide, 1 bar 204.47
ΔfH0gaz -76.9
ΔfH0liquide -105.9
Cp
Précautions
Directive 67/548/EEC
Facilement inflammable
F



Transport[9]
33
   1146   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

SIMDUT[10]
B2 : Liquide inflammable
B2,
SGH[11],[9]
SGH02 : Inflammable
Danger
H225, H412, P210, P243, P273, P403+P235,
Écotoxicologie
LogP 3,0[1]
Composés apparentés
Isomère(s) Pentènes
Autres composés
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le cyclopentane est un composé chimique de formule C5H10. C'est un cycloalcanealcane cyclique — pentagonal dont deux atomes de carbone sont situés de part et d'autre du plan formé par les trois autres. C'est un des alcanes cycliques dont la tension de cycles est la plus faible.

Il se présente comme un liquide incolore à l'odeur de pétrole, et demeure liquide entre -94 °C et 49 °C, avec une masse volumique de 0,74 g·cm-3 à 20 °C ; à cette température, la pression de vapeur saturante est de 34,6 kPa et la densité de cette vapeur est de 2,42.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i CYCLOPENTANE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. (en) Hyp J. Dauben, Jr., James D. Wilson et John L. Laity, « Diamagnetic Susceptibility Exaltation in Hydrocarbons », Journal of the American Chemical Society, vol. 91, no 8,‎ 9 avril 1968, p. 1991-1998
  3. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  4. a et b (en) Iwona Owczarek et Krystyna Blazej, « Recommended Critical Temperatures. Part II. Aromatic and Cyclic Hydrocarbons », J. Phys. Chem. Ref. Data, vol. 33, no 2,‎ 30 avril 2004, p. 541 (DOI 10.1063/1.1647147)
  5. (en) James E. Mark, Physical Properties of Polymer Handbook, Springer,‎ 2007, 2e éd., 1076 p. (ISBN 0387690026, lire en ligne), p. 294
  6. a, b et c (en) Robert H. Perry et Donald W. Green, Perry's Chemical Engineers' Handbook, USA, McGraw-Hill,‎ 1997, 7e éd., 2400 p. (ISBN 0-07-049841-5), p. 2-50
  7. « Properties of Various Gases », sur flexwareinc.com (consulté le 12 avril 2010)
  8. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 2, Huston, Texas, Gulf Pub. Co.,‎ 1996 (ISBN 0-88415-858-6)
  9. a et b Entrée de « Cyclopentane » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 30 décembre 2011 (JavaScript nécessaire)
  10. « Cyclopentane » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  11. Numéro index 601-030-00-2 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)