Cyclone de 1996 sur le Lac Huron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
"Ouragan du lac Huron"

Le Cyclone de 1996 sur le Lac Huron (aussi connu comme l'Ouragan du lac Huron) fut une dépression intense qui s'est développée sur le Lac Huron en septembre 1996. Elle avait certaines caractéristiques d'un cyclone tropical.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Une dépression intense demeurait stationnaire sur les Grands Lacs (Amérique du Nord) le 11 septembre 1996 alors que ces derniers étaient à leur plus haute température après le réchauffement estival. Dans ce système, dont le cœur était froid, la pression centrale est tombée plus rapidement près de la surface qu'en altitude à cause de la convection lors du développement subséquent. Le matin du 14 septembre, le système avait atteint son intensité maximale avec une pression de 993 hPa et des vents d'ouragans sévirent sur la région[1].

Il avait alors certaines caractéristiques d'un système tropical : un faible cisaillement des vents avec l'altitude, un œil dégagé de nuages et un mur de l'œil avec des bandes de pluie spiralant vers l'extérieur comme dans un ouragan. La bouée qui rapporta cette pression sur le Lac Huron était par un heureux hasard dans l'œil. À 14 heures, l'œil mesurait environ 30 kilomètres de diamètre avec un mur de nuages convectifs intenses l'entourant et les averses s'étendaient jusqu'à plus de 500 km du centre[2].

Le mouvement de la dépression vers le sud-ouest a fait passer les vents rapportés par la bouée de l'ouest à 50 km/h puis au sud-est à 16 km/h et finalement à nord-est à plus de 80 km/h comme on s'attendrait du passage de l'œil d'un ouragan. La température de surface était de 13°C dans les bandes de pluie mais atteignait 18°C, la même température que le lac, dans l'œil ce qui montrait son caractère chaud.

La température de surface du lac diminua de 5°C durant la nuit à cause du brassage des eaux par les vents et la dépression diminua grandement d'intensité avec cette perte de source de chaleur. Elle se dissipa donc graduellement à partir du 15 septembre.

Impacts[modifier | modifier le code]

Plus de 100 millimètres de pluie sont tombés sur les rives des Grands Lacs provoquant des inondations[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Todd Miner, Peter J. Sousounis, James Wallman, and Greg Mann, « Hurricane Huron », Bulletin of the American Meteorological Society, volume 81, no 2, pages = 223-36,‎ février 2000 (consulté le 2006-05-03)
  2. (en) William R. Deedler, « Hurricanes in Michigan??? », National Weather Service, Détroit (Michigan) (consulté le 2--6=12-23)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]