Cyclamen graecum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cyclamen graecum Link est une espèce très variable, qu’on rencontre dans les terrains rocheux et les rocailles du Péloponnèse et de la plupart des îles grecques (îles Saroniques, îles Sporades, îles de l’est de la Mer Égée, Crète et Rhodes). On la rencontre également le long de la côte sud de la Turquie et au nord de Chypre.

Description[modifier | modifier le code]

Cyclamen graecum à l'île de Spetses

Les fleurs, qui ressemblent à celles du cyclamen de Naples, apparaissent à la fin de l’été avec ou juste avant les feuilles.

Curieusement - unique pour cette espèce -, tandis que le pédoncule floral de la plupart des espèces se tord en tire-bouchon à partir du sommet, Cyclamen graecum le fait à partir du milieu du pédoncule.

Outre l’espèce type à fleurs roses à base plus foncée, on distingue les sous-espèces anatolicum Ietsw. à fleurs plus élancées et candicum Ietsw. à fleurs blanches parfois lavées de rose, et à oreillettes basales plus marquées. Cyclamen graecum subsp. graecum f. album, originaire du Péloponnèse, est à fleurs blanches sans tache basale.

Les feuilles du cyclamen grec sont très variablement et souvent très décorées de veinures et de marbrures crème, grises ou argentées. Les combinaisons sont si nombreuses qu’une page entière pourrait y être consacrée ! ‘Glyfada’ et ‘Rhodopou’ sont des sélections à feuilles argentées.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Culture[modifier | modifier le code]

Cyclamen graecum a besoin de beaucoup de chaleur pour bien fleurir. Comme cette espèce est assez peu rustique, il est conseillé de la planter en serre froide.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :