Cybill Shepherd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shepherd.

Cybill Shepherd

Description de cette image, également commentée ci-après

Cybill Shepherd en 2007

Naissance (64 ans)
Memphis, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice

Cybill Lynne Shepherd est une actrice et productrice américaine, née le 18 février 1950 à Memphis, dans le Tennessee (États-Unis).

Elle est surtout connue pour avoir joué le rôle de Maddie Hayes dans la série comico-policière Clair de lune (1985-1989) aux côtés de Bruce Willis, et au cinéma pour les films La Dernière Séance et Taxi Driver.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cybill Shepherd a été élue « Miss Teenage Memphis » à 16 ans et « Modèle de l'année » en 1968[1].

Compagne de Peter Bogdanovich à partir de 1970, il la dirige dans La Dernière Séance (1971), le premier film de Sheperd qui remporte un franc succès, et deux échecs : Daisy Miller d'après Henry James et la comédie musicale Enfin l'amour avec Burt Reynolds (1975), qui condamnent pratiquement sa carrière - même Taxi Driver de Martin Scorsese ne la sauve pas. Ils se retrouveront en 1990 pour Texasville, la suite de La Dernière Séance. Dans la série The L Word, elle joue le rôle de Phyllis Kroll[2], la mère de Molly Kroll, alors que Molly Kroll est jouée par Clementine Ford, sa fille dans la réalité. Héroïne de La Dernière Séance, The Heartbreak Kid (sur un scénario de Neil Simon) et Taxi Driver, Cybill Shepherd figure dans de nombreuses anthologies du cinéma, même si celles-ci soulignent les échecs successifs, ceux de Bogdanovich, de Banco à Las Vegas avec Michael Caine, de Une femme disparaît avec Elliott Gould... Elle aurait pu devenir une star de cinéma, Clair de lune l'a prouvé. Mais les films qu'elle tourne après la série de Glenn Gordon Caron : Le Ciel s'est trompé avec Robert Downey Jr. et Ryan O'Neal, Alice de Woody Allen (une apparition), Married to It d'Arthur Hiller (1991) avec Robert Sean Leonard et Mary Stuart Masterson, Once Upon a Crime... avec John Candy et James Belushi ajoutent peu à sa gloire. C'est la télévision qui lui offre un autre succès : la série Cybill (1995-1998), fortement autobiographique, qui lui permet de remporter son troisième Golden Globe.

Depuis 1974, Shepherd a également sorti une dizaine de recueils de chansons. Récemment elle est apparue dans le rôle de la mère de Psych : Enquêteur malgré lui.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Dans ses mémoires, Cybill Shepherd cite parmi ses amants Elvis Presley et Don Johnson, avoue avoir refusé les avances de Jack Nicholson et regrette d'avoir dit non à une invitation de Robert De Niro à un barbecue[3]. Mariée à David Ford le 19 novembre 1978, elle divorce en 1982. De cette union est née une fille, Clementine Ford, en 1980. Remariée à Bruce Oppenheim le 1er mars 1987, elle divorce en 1990. De cette union sont nés des jumeaux, Ariel et Zachariah Oppenheim, le 6 octobre 1987.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Productrice[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cybill Shepherd relaxes with her success », Sarasota Herald-Tribune
  2. Cybill Shepherd sur elms
  3. Shepherd, Cybill (2001). Cybill Disobedience. Avon

Liens externes[modifier | modifier le code]