Cyanea capillata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La méduse à crinière de lion (Cyanea capillata), est un cnidaire de la classe des Scyphozoaires.

Description[modifier | modifier le code]

Cyanea capillata est l’une des plus grandes méduses au monde. Son diamètre varie de 50 cm à 2,50 m. Ses tentacules peuvent mesurer 40 m de long et se compter au nombre de 800. Sa couleur change suivant l'âge : rose ou jaune pour les jeunes, orange, rouge et bruns lorsqu'elles sont âgées[1].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Ces méduses se nourrissent de zooplancton, de petits poissons et de cténophores qu'elles attrapent grâce à leurs tentacules puis les amènent à leurs bras oraux pour y être digérés.

Répartition[modifier | modifier le code]

La Cyanea capillata est septentrionale. Elle préfère les eaux froides ce qui explique qu'on les retrouve dans le cercle polaire arctique mais aussi dans le Pacifique Nord (entre Japon et Californie) et l'Atlantique Nord (entre Europe du Nord et le nord des États-Unis). Elles peuvent être aussi observées dans d'autres mers à cause des courants marins. Ces méduses se trouvent toujours dans les 20 premiers mètres sous la surface de l'eau. On les retrouve parfois en grand groupe ce qui est principalement dû aux tempêtes, les forts courants provoqués par les vents les amenant toutes dans la même zone.

Piqûre[modifier | modifier le code]

Leurs piqûres peuvent provoquer des ampoules, des irritations et des crampes musculaires et peuvent aller jusqu'à affecter la respiration et le fonctionnement du cœur[2].

Littérature[modifier | modifier le code]

Cyanea capillata est la méduse venimeuse et meurtrière dans l'affaire de La Crinière du lion de Sherlock Holmes écrite par Arthur Conan Doyle. Dans cette aventure, elle tue une première victime avant d'en blesser gravement une autre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Référence DORIS : espèce Cyanea capillata (fr)
  2. Référence EOL : Cyanea capillata (en)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Autres liens externes[modifier | modifier le code]