Cyanamide calcique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cyanamide.
Cyanamide calcique
\mathrm{Ca^{2+}\;[^{-}N{=}C{=}N^{-}]}
Identification
No CAS 156-62-7
No EINECS 205-861-8
PubChem 21917771
SMILES
InChI
Apparence solide gris foncé (noir si impur)
Propriétés chimiques
Formule brute CCaN2CaCN2
Masse molaire[1] 80,102 ± 0,005 g/mol
C 14,99 %, Ca 50,03 %, N 34,97 %,
Propriétés physiques
fusion ~1 340 °C
ébullition sublimation entre 1 150 °C et 1 200 °C
Solubilité décomposition dans l'eau
Masse volumique 2,29 g·cm-3 à 20 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Transport
423
   1403   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

 
SIMDUT[2]
D2B : Matière toxique ayant d'autres effets toxiques
D2B,
SGH[3]
SGH05 : Corrosif
Danger
H302, H318, H335,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le cyanamide calcique est un composé du calcium utilisé comme engrais. Il a été synthétisé pour la première fois en 1898 par Adolph Frank et Nikodem Caro. Il est fabriqué par réaction du carbure de calcium avec le diazote.

CaC2 + N2 → CaCN2 + C -69,0 kcal/mole (25 °C)

Utilisation[modifier | modifier le code]

Il est principalement utilisé comme engrais en agriculture. Il se décompose au contact de l'eau pour former de l'ammoniac.

CaCN2 + 3 H2O → 2 NH3 + CaCO3

Il fait également office de désherbant et d'antimousse.

La forme commerciale peut contenir des résidus de carbure de calcium qui vont produire de l'acétylène. Les autres impuretés sont le calcium, Ca(OH)2, CaO, et CaCO3.

Aucun solvant connu ne le dissout sans décomposition.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. « Cyanamide de calcium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 24 avril 2009
  3. Numéro index 615-017-00-4 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)