Customer to customer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les échanges Customer to customer (abrégé en C2C) ou consumer to consumer (traduisible en Échange inter-consommateur) désignent l'ensemble des échanges de biens et de services entre plusieurs consommateurs sans passer par un intermédiaire.

Tandis que les marchés traditionnels requièrent des relations Business To Customer (B2C), où le particulier fait appel à une entreprise, les marchés C2C mettent en place un environnement où les particuliers peuvent s'échanger des biens ou des services entre eux[1]. D'autres types de marchés intègrent des relations Business to business (B2B) ou Business to consumer (B2C)[2].

Cette forme d'échange économique, qui peut être apparentée au troc, n'en demeure pas moins une composante importante de l'économie moderne.

Origine[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreuses classes de marketing. Government to business (G2B), Business to business (B2B), Business to customer (B2C)… La plupart des entreprises offrent des services dans un ou plusieurs de ces domaines. À l'inverse, les entreprises de C2C n'opèrent que dans les échanges entre clients. Le C2C s'est largement popularisé depuis l'avènement d'Internet. Des sociétés telles que Craigslist, eBay, ou Le Bon Coin ont participé à la généralisation des échanges C2C. De plus, comme il est plus intéressant pour les particuliers d'entrer en contact via Internet (par le biais de réseaux sociaux ou de créations individuelles), ce modèle de marketing a été repris par diverses sociétés ou particuliers[3].

Avantages et inconvénients du C2C[modifier | modifier le code]

Avantages[modifier | modifier le code]

  • L'élimination d'intermédiaires lors des transactions, qui constitue la base du C2C et accessoirement des prix très bas.
  • Le marché accessible est extrêmement large, plus que celui limité aux échanges économiques classiques.
  • Le renouvellement rapide et constant de l'offre disponible
  • La simplification des paiements grâce à des systèmes dédiés

Inconvénients[modifier | modifier le code]

  • Absence de contrôle de qualité et de garantie de paiement.
  • Ces 2 points justifient l'importance de la confiance lors d'échanges C2C.
  • L'utilisation difficile de certains moyens de paiements, tels que les cartes de crédit, etc…

Le rôle de la confiance dans le C2C[modifier | modifier le code]

Les échanges directs entre consommateurs présentent un risque majeur de conflit si l'un des acteurs de l'échange économique se soustrait à ses obligations. Dans cette mesure, les relations inter-consommateurs doivent être basées sur une relation de confiance entre les deux acteurs de l'échange.

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Customer To Customer - C To C." investopedia.com. 2009. investopedia. 24 Apr 2009 <http://www.investopedia.com/terms/c/ctoc.asp>.
  2. Kyōkai, Nihon Rōdō . Migration and the labor market in Asia By Organization for Economic Co-operation and Development. Japan: OECD Publishing, 2003. Digital.
  3. Internet Made B2B, B2C, and C2C

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]