Curtis Edward Amy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Curtis Amy (Curtis Edward Amy) est un saxophoniste ténor, soprano, alto, un clarinettiste et flûtiste américain, né à Houston au Texas le 11 décembre 1929.

De mère pianiste, il reçoit une initiation musicale précoce (clarinette à l'école, puis la direction de big bands de collégiens de 1950 & 1952).

En 1955, à Los Angeles. Il joue dans des orchestres de rhythm and blues, puis avec les organiste Perri Lee Blackwell et Paul Bryant. Il enregistre sous son nom régulièrement depuis 1961, et participe à quelques enregistrements en grand orchestre (avec Gerald Wilson, Jack Wilson, Lou Rawls, Onzy Matthews). Il a travaillé comme instrumentiste free-lance notamment avec Dizzy Gillespie, Roy Ayers, Johnny Almond et Amos Easton. Il se produit aussi avec sa femme la chanteuse Merry Clayton.

Il utilise surtout le ténor, avec une sonorité légèrement « growlée » et « dirty » (volontairement sale, impure) avec une volonté expressionniste imitée de Gene Ammons et de Sonny Stitt, puis plus tard, de John Coltrane : exemple typique de « ténor velu ». Il jouait aussi du saxophone soprano.

Depuis la fin des années 60, il semble avoir abandonné la carrière musicale, si l'on excepte un disque en 1974. Il a de nouveau enregistré en 1994 avec Steve Huffsteter (trompette), Bob McChesney (trombone), Donn Wyatt ou Frank Strazzeri au piano, John B. Williams à la basse, Leon Ndugu Chancler à la batterie. Il est mort le 5 juin 2002 à Los Angeles.

Discographie en tant que leader[modifier | modifier le code]

  • The blues message (1960) (Pacific Jazz)
  • This is the blues (1960) (Kimberly)
  • Groovin' blue (1961) (Pacific Jazz)
  • Meetin' here (1961) (Pacific Jazz)
  • Way down (1962) (Pacific Jazz)
  • Katanga! (1963) (Pacific Jazz)
  • Tippin' on through (1963) (Pacific Jazz)
  • Sounds of Hollywood (1965) (Palomar)
  • Mustang (1967) (Verve)
  • Piece for love (1994) Fresh Sound)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire du Jazz (Philippe Carles, 1988)