Cursus master en ingénierie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cursus master en ingénierie (CMI)
Informations
Fondateur Réseau FIGURE
Type Université publique (EPSCP)
Localisation
Ville
Pays Drapeau de la France France
Direction
Président Yves Bertrand
Chiffres clés
Niveau Bac à Bac +5
Divers
Site web www.reseau-figure.fr

Le Cursus de Master en Ingénierie (CMI) est une formation en cinq ans, sélective et renforcée, proposée par le réseau FIGURE (Formation à l’InGénierie par des Universités de Recherche), regroupant une vingtaine d’universités. Cette formation, inspirée par celles des grandes universités internationales, prépare aux métiers d’ingénieurs spécialistes dans tous les domaines de l’ingénierie[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Cette formation reprend en grande partie le référentiel établi par l’AÉRES dans son rapport de fin 2010 sur les masters d’ingénierie[2]. Rédigé par Robert Chabbal, ancien directeur général du CNRS, ce rapport propose un système de formation universitaire proche du modèle international qui délivre les diplômes de bachelor et master of engineering, voire de Consecutive Master.

Cette nouvelle filière de formation universitaire au métier d’ingénieur, le cursus Master en Ingénierie (CMI), est labellisée « Investissements d'avenir », classée première par le jury international de l’appel à projet “Initiatives d’Excellence en Formations Innovantes” (IDEFI).

A la rentrée 2015, le Réseau comptera plus de 70 CMI, portés par une vingtaine d’Universités.

Une formation de spécialité professionnalisante[modifier | modifier le code]

Cette filière d’excellence est un programme universitaire cohérent en 5 ans, adossé à une Licence et un Master existants, renforcés par des unités d’enseignements supplémentaires.

Le cursus permet de s’approprier l’expertise d'une spécialité (mécanique, électronique, matériaux, biologie, agronomie…) par un parcours renforcé (un volume horaire majoré de 20%) et de développer le potentiel de l’étudiant par une professionnalisation plus importante.

La spécialité (50%) s’enracine autour d’un socle scientifique (20%),  de compléments scientifiques (10%), ainsi que de composantes transversales incluant :

  • le programme d’Ouverture Sociétale Economique et Culturelle (OSEC) :

confère à l’étudiant une vision ample, une grande capacité d’adaptation et une facilité de communication (20%).

  • les Activités de Mise en Situation (AMS), sous forme de stages et de projets (partie intégrante de chaque composante ci-avant via les différents travaux demandés aux étudiants et représentant 25% de la formation).
  • L’autoévaluation : l’étudiant objective ses aptitudes et ses limites et est acteur de ses choix académiques et professionnels .

En appui sur des laboratoires de recherche très investis dès le début de la formation des étudiants, ainsi qu’en interaction avec les partenaires socio-économiques locaux, nationaux ou internationaux intervenant dans le domaine, le CMI incite fortement à la mobilité internationale.

Cette formation exigeante s’adresse à des étudiants très motivés, principalement en accès post-bac, sans concours, mais sur un processus sélectif.

Le CMI conduit à l’obtention des diplômes nationaux de Licence et de Master ainsi que du label national CMI-FIGURE soutenu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche à travers le programme IDEFI.

Offre de formation[modifier | modifier le code]

Initialement déployé dans les disciplines traditionnelles des Sciences pour l’Ingénieur, le CMI se décline dans tous les domaines à la recherche d’ingénieurs de haut niveau capables de formuler des solutions innovantes face à des problématiques complexes et de les mettre en œuvre de manière responsable :

  • Aéronautique
  • Agro-sciences
  • Biologie ;  biotechnologie, santé-environnement
  • Chimie
  • Economie-finance ;
  • Electronique, énergie électrique, automatique (EEA) ;
  • Environnement ;
  • Génie civil ;
  • Géographie-aménagement ;
  • Géosciences ;
  • Informatique ;
  • Mathématiques appliquées ;
  • Mécanique ;
  • Physique ;
  • Sciences de l’information et communication ;
  • Sciences et génie des matériaux ;
  • STAPS
  • Tourisme et patrimoine ;
  • Transport et mobilité.

Admission[modifier | modifier le code]

Ce cursus est accessible aux étudiants, dotés d’un bon niveau de langue, motivés et prêts à s'investir fortement dans leur formation dès l'obtention du baccalauréat.

Après l’inscription sur l’application post-bac, les étudiants sont sélectionnés sur dossier et entretien de motivation.

Les Universités partenaires[modifier | modifier le code]

Le groupe des universités offrant une formation de CMI est constitué des établissements suivants :

L'université de Aix-Marseille

L'Université d'Angers

L'université d'Avignon

L'université de Bordeaux 1

L'université de Bretagne Occidentale

L'Université de Bretagne Sud

L'université de Cergy-Pontoise

L'université de Franche-Comté

L'Université de Rennes

L'université de La Rochelle

L'université de Lille 1

L'université de Lorraine

L'université de Valenciennes

L'université de Lyon 1

L'université de Montpellier 2

L'Université de Panthéon-Assas - Paris 2

L'Université de Pau et des Pays de l'Adour

L'Université Pierre et Marie Curie - Paris 6

L'université de Poitiers

L'université de Toulouse 3

L'Université de Strasbourg

L'Université de Valenciennes

Le Réseau FIGURE[modifier | modifier le code]

Le Réseau FIGURE est un réseau national coopératif d'universités autonomes qui partagent un référentiel de formation, élaboré collectivement sur la base d’une démarche d’assurance qualité et qui acceptent de mutualiser des réflexions, des expériences, des bonnes pratiques au profit des étudiants des CMIs.

Le maillage territorial du Réseau est un atout de promotion de la diversité des publics et des talents. C’est aussi un enrichissement grâce au tissage de partenariats locaux avec le tissu socio-économique qui permet de définir une stratégie de formation bien intégrée dans son environnement.

La gouvernance du Réseau FIGURE est organisée afin d’apporter un support au développement des CMIs, à leur inscription durable dans le paysage universitaire français de haut niveau, et à la promotion d’une image de marque rendant les CMIs attractifs pour les étudiants et lisibles pour les employeurs. Par son travail coopératif, le Réseau garantit la pérennité des choix stratégiques qui sont les atouts du CMI :

  • cohérence globale de la formation ;
  • lien fort avec la recherche et l’innovation ;
  • pertinence des qualifications par rapport aux besoins des entreprises, des

sociétés ;

  • valorisation de l’ouverture à l’interculturel et à l’international.

Le Réseau s’est doté de structures de gouvernance et d’animation pédagogique garantissant la soutenabilité et la dynamique du projet.

Notes et références[modifier | modifier le code]