Currywurst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une Currywurst accompagnée de frites.

La Currywurst (« saucisse au curry ») est une spécialité charcutière berlinoise, mais qui se déguste à travers toute l'Allemagne. Elle se mange en général debout, dans un Stehcafé (« café-debout ») ouvert sur la rue.

Variantes[modifier | modifier le code]

Dans la variante berlinoise, le plat est à base de saucisse bouillie (Brühwurst) et dans la variante de la Ruhr, de saucisse rôtie ou frite (Bratwurst), souvent fumée.

Elle est servie traditionnellement coupée en petits morceaux, accompagnée d'une sauce composée de ketchup ou de concentré de tomates, de sauce Worcestershire et de poudre de cari. On la présente soit dans un petit pain (Brötchen), soit dans une petite barquette avec une garniture, habituellement des frites.

Marché berlinois[modifier | modifier le code]

La currywurst de chez Konnopke (de).

À Berlin, il se vend près de 70 millions de saucisses grillées ou bouillies par an, servies avec du ketchup ou du curry.

Une demande en vue de faire breveter la Currywurst a été déposée par les bouchers de Berlin à l'Office européen des brevets, à la fin de l'année 2007[1]. La procédure, qui devait durer deux à trois ans, pouvait déboucher sur une exclusivité de la vente pour Berlin, source potentielle d'importantes difficultés, car ce mets se déguste un peu partout en Allemagne.

Une origine disputée[modifier | modifier le code]

Dans son roman, La Découverte de la saucisse au curry, l'écrivain Uwe Timm fait état des diverses écoles qui s'opposent au sujet de l’origine du mets, dont celle qui l'attribue à un mélange accidentel de ketchup et de curry, survenu dans le Hambourg de l’après-guerre du fait d'une certaine Lena Brücker[2].

Ouvert à Berlin en 2006[3], le « Musée de la saucisse au curry »[4] appuie la thèse d'une création de ce plat en 1949, par une Berlinoise, Herta Heuwer, qui tenait dans Berlin-Ouest un snack ouvert jour et nuit, devenu une institution. L'emplacement de l'établissement est signalé par une plaque officielle[1].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Le chanteur Herbert Grönemeyer lui a consacré une chanson, Currywurst.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dépêche AFP FRS 0172 du 18 novembre 2007
  2. (de) Uwe Timm, Die Entdeckung der Currywurst, Kiepenheuer & Witsch,‎ 2013 (ISBN 9783462307610, lire en ligne), p. 18-24
  3. AFP, « La célèbre saucisse au curry aura bientôt son musée à Berlin », La Libre Belgique, 30 juin 2005
  4. (en) Reuters, « German cult sausage gets own museum », dépêche du 13 août 2009

Lien externe[modifier | modifier le code]