Cure (cours d'eau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cure.
La Cure
La Cure au lieu-dit Le Vieux-Dun près de Pierre-Perthuis.
La Cure au lieu-dit Le Vieux-Dun près de Pierre-Perthuis.
Caractéristiques
Longueur 112 km
Bassin 1 267 km2
Bassin collecteur Seine
Débit moyen 16 m3/s (Arcy-sur-Cure)
Régime pluvial
Cours
Source en amont du barrage des Settons
· Localisation Anost
· Altitude 725 m
· Coordonnées 47° 06′ 25″ N 4° 04′ 53″ E / 47.10694, 4.08139 (Source - La Cure)  
Confluence l'Yonne
· Localisation Cravant
· Altitude 111 m
· Coordonnées 47° 40′ 33″ N 3° 41′ 16″ E / 47.67583, 3.68778 (Confluence - La Cure)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Bourgogne
Principales villes Pierre-Perthuis, Saint-Père, Vézelay, Vermenton, Cravant

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro

La Cure est une rivière française qui coule en région de Bourgogne, dans les départements de Saône-et-Loire, de la Nièvre et de l'Yonne. C'est un important affluent de l'Yonne, donc un sous-affluent de la Seine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Cure prend sa source à 725 m d'altitude, sur le territoire de la commune d'Anost en Saône-et-Loire en amont du lac des Settons et de son barrage, dans le Bois de Cure. Dès sa naissance, elle prend une direction nord-nord-ouest, orientation qu'elle maintient tout au long de son parcours de 112 kilomètres[1]. Se faufilant sous des voûtes de feuillage ou entre des gorges sauvages, la Cure connait une vie torrentueuse dans sa traversée du Morvan. Le charme bucolique de ce paysage dément la légende du "pays noir" qui faisait du Morvan une terre inhospitalière.

Le bassin versant de la Cure est principalement situé dans le département de l'Yonne, une partie se trouvant en Saône-et-Loire et dans la Nièvre. La plus grande partie de son parcours, de sa source jusqu'à l'aval de Vézelay, se déroule au sein du parc naturel régional du Morvan.

Elle se jette dans l'Yonne à Cravant, à une quinzaine de kilomètres en amont de la ville d'Auxerre.

La Cure à Gien-sur-Cure, près de sa source

Affluents[modifier | modifier le code]

La Cure a 34 affluents contributeurs et 2 bras dont les principaux sont[1] :

Principales localités traversées[modifier | modifier le code]

La Cure traverse 30 communes dans 3 départements dont les principales sont[1] :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Débits de la Cure à Cravant[modifier | modifier le code]

Son débit a été observé sur une période de 46 ans (1962-2007), au niveau d'Arcy-sur-Cure, localité située dans le département de l'Yonne à peu de distance de son confluent qui se trouve à Cravant[2].

Le module de la Cure est de 16,0 m3/s pour une surface de bassin de 1 180 km2.

La rivière présente des fluctuations saisonnières de débit, avec des crues d'hiver portant le débit mensuel moyen entre 21,3 et 30 m3, de décembre à mars inclus (maximum en février), et des basses eaux d'été, en juillet-août, avec une baisse du débit moyen mensuel jusqu'au niveau encore fort confortable de 6,85 m3 au mois d'août.

À l'étiage, le VCN3 peut cependant chuter jusque 1,3 m3 en cas de quinquennale sèche.

Les crues peuvent être très importantes. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 110 et 150 m3/s. Le QIX 10 est de 180 m3/s, le QIX 20 de 200 m3 et le QIX 50 de 240 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré à Arcy-sur-Cure durant cette période de 46 ans, a été de 257 m3/s le 14 mars 2001, tandis que la valeur journalière maximale était de 214 m3/s le même jour. Si l'on compare la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, l'on constate que cette crue était d'ordre plus que cinquantennal, et donc très exceptionnelle.

La lame d'eau écoulée dans le bassin de la Cure est de 429 millimètres annuellement, ce qui est élevé, nettement supérieur à la moyenne d'ensemble de la France, et surtout nettement plus que celle de l'ensemble du bassin de la Seine (plus ou moins 240 mm) et de l'Yonne (274 millimètres en fin de parcours). Le débit spécifique (Qsp) se monte de ce fait à un chiffre élevé : 13,6 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Débits des cours d'eau du bassin de la Cure[modifier | modifier le code]

Nom Localité Débits en m³ par seconde Côte
max(m)
Max.
instant.
Max.
journ.
Lame
d'eau
(mm)
Surface
(km²)
Module VCN3
(étiage)
QIX 2 QIX 5 QIX 10 QIX 20 QIX 50
Cure Marigny-l'Église 5,03 0,670 29 38 45 51 59 1,68 51,7 43,9 733 217
Chalaux St-Martin-du-Puy 2,06 0,67 13 18 21 25 29 - - 24,5 667 110
Cure Domecy-sur-Cure 9,03 0,520 49 67 79 91 110 - 100 100 710 403
Cure Foissy-lès-Vézelay 9,01 0,560 66 93 110 130 - 2,40 126 99,6 519 549
Cousin Avallon 3,95 0,089 53 71 82 93 - 2,23 90,9 65,7 342 366
Vau de Bouche Lucy-le-Bois 0,217 0,0 6,1 9 11 13 - 1,68 9,8 4,83 216 32
Cure Arcy-sur-Cure 16,0 1,300 110 150 180 200 240 3,15 257 214 430 1180
Yonne Gurgy 40,6 6,700 210 290 340 400 460 4,09 401 386 336 3 820

Les débits de l'Yonne à Gurgy ont été ajoutés afin de mesurer l'effet de la Cure sur le débit de cette dernière. Gurgy se situe à quelques kilomètres en aval de la ville d'Auxerre, c'est-à-dire à une vingtaine de kilomètres en aval du confluent des deux rivières. On remarque que la Cure est responsable d'au moins 40 % du débit de l'Yonne lors de la traversée de la ville, et de plus de 50 % de ses débits de crue.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Sports nautiques[modifier | modifier le code]

Dans le Morvan, la Haute Cure (entre le barrage des Settons et le lac du Crescent, rivière de classe 4 est connue pour ses très célèbres saut de Gouloux (sur le Caillot, affluent de la Cure), et Rallye (de Canoë-kayak) de la Cure (classe 3). Ce dernier est organisé tous les troisièmes week-ends de septembre.

La Cure est une des rivières françaises les plus fréquentées par les pêcheurs à la mouche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c SANDRE, « Fiche rivière la cure (F31-0400) » (consulté le 8 aout 2009)
  2. Banque Hydro - Station H2182010 - La Cure à Arcy-sur-Cure (Synthèse) (ne pas cocher la case "Station en service")

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :