Culture de l'Islande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une maison islandaise
Défilé lors de la fête nationale le 17 juin

L'Islande est célèbre pour toutes les sagas qui y ont été imaginées et mises par écrit à l'époque médiévale : certaines, comme la saga de Hrafnkell, sont toujours lues et appréciées aujourd'hui.

Les Islandais sont entre deux tendances culturelles. D'un côté, les traditions qui s'expriment par la conservation qui transmet certaines croyances (présence d'elfes invisibles par exemple), de l'autre l'américanisation imprègne le pays : séries en anglais sous-titrés islandais, Coca-Cola omniprésent. L'alimentation venant de l'étranger est rarement totalement traduite (par exemple les céréales ; cela ne serait pas rentable pour le producteur), football américain à la télévision.

Parmi les Islandais célèbres, on compte la chanteuse de pop Björk, les groupes Sigur Rós, GusGus, The Sugarcubes, Solstafir, Falkenbach, Múm, on peut constater que la majorité de ces groupes connus au-delà de la frontière islandaise sont orientés principalement sur l'electro, l'électro-pop et le post-rock ou l'avant-garde metal et le viking metal. En littérature, le romancier Þór Vilhjálmsson est très connu, et Guðbergur Bergsson Halldór Laxness reçut le prix Nobel de littérature en 1955. Pour le roman policier, Arnaldur Indriðason, est traduit et apprécié dans la plupart des langues occidentales. En sport, le joueur de football de l'AS Monaco Eiður Guðjohnsen.

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques
1er janvier Nouvel an Nýársdagur Fête internationale civile
Jeudi Saint Skírdagur Calendrier pascal chrétien
Vendredi saint Föstudagurinn langi Calendrier pascal chrétien
Lundi de Pâques Annar í páskum Calendrier pascal chrétien
3e jeudi d’avril Fête de l’Été Sumardagurinn fyrsti Fête traditionnelle pour la fin de l'hiver
1er mai Fête du Travail Verkalýðsdagurinn Fête internationale civile
17 juin Fête nationale Lýðveldisdagurinn Indépendance de 1944
Jeudi de l'Ascension Uppstigningardagur Calendrier pascal catholique
Lundi de Pentecôte Annar í hvítasunnu Calendrier pascal catholique
1er lundi d’août Fête des commerçants Verslunarmannahelgi Fête traditionnelle
24 décembre Veillée de Noël Aðfangadagur jóla L’après-midi seulement.
25 décembre Jour de Noël Jóladagur Fête chrétienne
26 décembre Lendemain de Noël Annar í jólum  
31 décembre Veillée du Nouvel an Gamlársdagur L’après-midi seulement.
Les dimanches (incluant la fête de Pâques) sont également tous chômés.

Littérature et arts[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Littérature islandaise et Art islandais.
Un extrait de la Saga de Njáll le Brûlé

La littérature islandaise est la littérature écrite en islandais dans la langue du pays. Les sagas, contes épiques qui se déroulent pendant la période de colonisation de l'Islande, sont les plus connues. Les plus connues sont la Saga de Njáll le Brûlé et Grœnlendinga saga et Eiríks saga qui racontent la découverte du Groenland et du Vinland.

Une traduction de la Bible a été publiée au XVIe siècle. La littérature entre le XVe et le XIXe siècle comprend des poèmes sacrés, comme les Psaumes de la Passion d'Hallgrímur Pétursson, un des plus célèbres poètes d'Islande, mais aussi des Rímur, qui sont des poèmes épiques. L'auteur islandais contemporain le plus connu est sans doute Halldór Laxness, qui a reçu le prix Nobel de littérature en 1955.

La peinture contemporaine islandaise trouve ses origines dans les travaux de Þórarinn Þorláksson qui a principalement peint les paysages de l'île. D'autres artistes ont suivi les traces de Þórarinn Þorláksson, comme Jóhannes Kjarval et Júlíana Sveinsdóttir.

L'architecture islandaise a des influences scandinaves.

Musique[modifier | modifier le code]

La chanteuse Björk
Article détaillé : Musique islandaise.

La musique islandaise est associée à la musique nordique. La musique traditionnelle est très religieuse. Hallgrímur Pétursson a écrit de nombreux hymnes protestants pendant le XVIIe siècle.

Les Rímur occupe également une place importante dans le patrimoine culturel islandais. Les Rímur sont des contes épiques, la plupart du temps a cappella, qui trouvent leur origine dans la poésie scaldique. Le poète le plus connu est Sigurður Breiðfjörð (1798-1846)

La musique contemporaine comprend de nombreux groupe pop-rock, comme Bang Gang, Quarashi et Amiina, ou encore les chanteurs Bubbi Morthens, Megas, Björgvin Halldórsson et Páll Óskar (Paul Oscar, égérie gay et DJ populaire). La scène rock indépendante est également importante avec Múm ou Sigur Rós.

Beaucoup d'artistes et de groupes islandais sont connus mondialement comme Björk, Sigur Rós et Emiliana Torrini, mais encore Gus Gus, Quarashi, Ampop, Mínus et Múm. Le principal festival musical est l'Iceland Airwaves, qui se tient chaque année à Reykjavik, et qui réunit aussi bien des groupes islandais que des groupes étrangers.

Médias[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Médias en Islande.

Les chaînes de télévision les plus importantes en Islande sont la chaîne d'État Sjónvarpið et les chaînes privées Stöð 2 et Skjár einn. Les stations de radio les plus importantes sont Rás 1, Rás 2 et Bylgjan. Les journaux quotidiens sont Morgunblaðið, Fréttablaðið et 24 stundir. Internet est aussi très présent en Islande et la plupart des Islandais ont un blog. Les sites internet les plus importants sont Vísir.is et Mbl.is.

C'est en Islande que le programme pour enfants LazyTown (islandais : Latibær) est fabriqué. Il a été créé par Magnús Scheving. Ce programme est devenu très populaire. Il est diffusé dans 98 pays, dont les États-Unis ou le Royaume-Uni. Les studios Lazytown se trouvent à Garðabær.

Cuisine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cuisine islandaise.

La cuisine islandaise est à base de poisson, d'agneau et de produits laitiers. Le Þorramatur est le plat traditionnel islandais.

Sport[modifier | modifier le code]

L'équipe nationale islandaise de handball fêtant sa médaille d'argent obtenue aux JO de Pékin 2008.
Article détaillé : Sport en Islande.

Le sport occupe une place importante dans la culture islandaise. Le principal sport traditionnel en Islande est la Glíma, une forme de lutte dont les origines remontent au Moyen Âge.

Parmi les sports populaires en Islande, on trouve le football, le handball, le basket-ball et l'athlétisme. Le handball est souvent considéré comme étant le sport national et l'équipe d'Islande fait partie des bonnes équipes mondiales et a décroché la médaille d'argent de jeux Olympiques de 2008. En football, l'équipe nationale féminine est classée 18e mondiale par la FIFA. Quant à l'équipe masculine de football, elle ne s'est jamais qualifiée pour une phase finale d'une compétition majeure de football. Cependant, elle a failli y parvenir lors des éliminatoires de l'Euro 2000 en faisant trembler notamment la France. Elle frôla également d'un point la place de barragiste derrière l'Écosse lors des éliminatoires de l'Euro suivant (Euro 2004). De plus, elle possède en la personne de Eiður Smári Guðjohnsen (AS Monaco) un attaquant de rang mondial.

Les échecs et l'équitation sont aussi populaires.