Culture de Bromme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La culture de Bromme est une culture de la fin du Paléolithique supérieur, datant de l'âge d'Alleröd, soit environ de -10 700 à -9 000.

Un artefact effilé en forme d'alêne (awl en anglais; ahl en allemand) caractéristique de l'industrie de Bromme


Cette culture est nommée ainsi en raison de l'établissement découvert à Bromme, dans l'ouest du Seeland (Danemark). Elle est également connue à travers de nombreux établissements retrouvés au Danemark, dans le Schleswig-Holstein et, plus récemment, à Segebro, près de Malmö en Suède.

Les tribus appartenant à cette culture chassaient principalement le renne, mais également l'élan, le carcajou et le castor européen. Le paysage était alors une combinaison de taiga et de toundra.

Cette culture se caractérisait par l'utilisation de robustes outils en pierre, essentiellement des poinçons, des grattoirs et des pointes de flèches. Aucune hache en pierre n'a en revanche été retrouvée.

Elle est si similaire à la culture d'Ahrensburg que le nom de culture de Lyngby a été proposé comme combinaison de ces deux cultures, la culture de Bromme n'étant alors qu'une branche nordique de la culture d'Ahrensburg.

Répartition approximative de la culture de Bromme

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]