Cullen Landis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cullen Landis et Clara Horton dans It's a Geat Life, sorti en 1920.

Cullen Landis (né James Cullen Landis le 9 juillet 1895 à Nashville et mort le 26 août 1975 à Bloomfield Hills) est un réalisateur et acteur américain dont la carrière commença au début du cinéma muet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cullen Landis fit son apparition dans l'industrie naissante du cinéma en même temps que sa sœur, l'actrice Margaret Landis[1].

En 1928, il tourna dans Lights of New York, premier film entièrement parlant de l'histoire du cinéma (Le Chanteur de jazz était un film muet où étaient insérés des numéros parlants et chantants). Il aurait confié un jour à un ami que les films parlants étaient parfaits pour les comédies musicales, et qu'il n'était ni un chanteur ni un danseur. Il partit donc en 1930 à Detroit produire et diriger des films pour des constructeurs d'automobiles.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Cullen Landis servit comme capitaine dans le Signal Corps (United States Army) (en) et produisit des films dans le Pacifique sud. À la fin de la guerre, il avait été décoré deux fois et promu major. Il fit en suite des films pour le Département d'État des États-Unis, ce qui l'emmena aux quatre coins du monde.

Il mourut le 26 août 1975 trois mois après sa femme.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Cullen Landis dans le The Santa Fe magazine, Volume 15, page 48, 1920. Il avait rêvé dans sa jeunesse d'être un ingénieur ferroviaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]