Cul-de-sac (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cul-de-sac.

Cul-de-sac

Titre original Cul-de-sac
Réalisation Roman Polanski
Scénario Roman Polanski
Gérard Brach
Sociétés de production Compton Films
Tekli British Productions
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Comédie dramatique, thriller
Sortie 1966
Durée 113 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cul-de-sac est un film britannique de Roman Polanski, sorti en 1966.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux gangsters patauds tombent en panne de voiture sur une presqu'île. La marée montant, ils s'immiscent dans la vie de deux châtelains, seuls propriétaires de l'île.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Quelques jours avant le début du film, Polanski n'avait pas d'actrice pour le rôle de Teresa, bien qu'il ait auditionné beaucoup de comédiennes et de mannequins. Un des producteurs lui souffle alors le nom de la sœur de Catherine Deneuve (que Polanski a dirigé dans Répulsion), Françoise Dorléac. Ce sera son premier rôle en anglais.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en 1965 sur l'île de Lindisfarne dans le comté de Northumberland en Angleterre.

Cul-de-sac fut un tournage particulièrement difficile : conditions météorologiques catastrophiques, coupes budgétaires, manque de temps, manque de soutien de l'équipe à l'égard de Roman Polanski, caractères difficiles des deux comédiens principaux, etc... Lionel Stander était particulièrement ingérable sur le tournage. Il refusait de se rendre aux répétitions, arrivait sur le plateau à l'heure qu'il souhaitait, et était même désagréable avec les membres de l'équipe. La scène où il doit fouetter Teresa sur les cuisses avec la boucle de sa ceinture n'est pas simulée. Françoise Dorléac subit réellement les coups de Stander, qui se plaignit par la suite d'avoir mal aux genoux (en effet, Teresa est allongée sur le ventre contre les pavés, et Richard est littéralement assis sur elle, les genoux contre le sol).

Lors de la scène de la plage où Teresa va se baigner nue, Françoise Dorléac a frôlé la mort[réf. nécessaire] : elle ne savait pas nager et, bien que le tournage eût lieu au mois de juillet, le temps était exécrable et l'eau gelée (les membres de l'équipe étaient contraints de porter des gants et des écharpes). Après deux prises, Françoise Dorléac fait un malaise et est réanimée par le médecin présent sur le tournage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. IMDb

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]