Cuisine singapourienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cuisine singapourienne reflète la diversité culturelle de la cité-état. Enclave chinoise dans le monde malais, on observe une grand variété de styles culinaires à la fois chinois, malais, mais également indonésien, anglais, indien, thaï, portugais, arabe, etc. La culture Baba-Nyonya ou Peranakan, est l'ensemble des coutumes des Chinois venus à Singapour et en Malaisie comme marchands et qui ont peu à peu adoptés le mode de vie local en se mariant notamment avec des Malaisiennes ou des Indonésiennes. Cet ensemble de cultures uniques a façonné la cuisine singapourienne.

Les nouilles, la sauce soja, la sauce d'huître et les légumes-feuilles chinois sont associés aux piments, galanga, lait de coco, citron kaffir et autre tamarin venus de Malaisie. Les currys et les tandoori indiens font aussi la part-belle à des plats multiculturels emblématiques comme le Riz au poulet de Hainan, Curry de tête de poisson, les Nouilles de Singapour ou le Chili de crabe.

Les desserts sont assez typiques de ce que l'on peut trouver en Asie du sud-est avec des gelées et puddings à base de riz gluant, de tapioca ou de taro, parfumées avec des fruits frais. Même de plus en plus de singapouriens s'initient aux desserts occidentaux comme les crèmes glacées ou les gâteaux.

Références[modifier | modifier le code]