Cuisine de l'Anhui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cuisine de l'Anhui, appelée en Chine, chinois : 徽菜 ; pinyin : huīcài est la cuisine de la province de l’Anhui (安徽, ān huī), située à l'Est de la Chine, autour des bassins du fleuve Yangzi Jiang et de la rivière Huai. Le chef-lieu est Hefei. L’Anhui est très diverse topographiquement, entre un nord plat et un sud montagneux. Du point de vue climatique, il y a une différence importante aussi entre le nord et le sud. Le nord ressemble davantage au Henan, le sud au Zhejiang. L’Anhui a des grands espaces verts et des forêts sauvages.

La cuisine de l’Anhui est une des huit grandes cuisines régionales[1] de la Chine, groupées parfois en quatre familles, connue sous le nom de Wan (wǎn cài, 皖菜). Elle est reconnue pour son utilisation du gibier et des herbes sauvages, issus de la terre et de la mer, et pour ses méthodes de préparation relativement simples. La cuisine de l’Anhui est principalement basée sur les cuisines du terroir de la région méridionale des montagnes de Huangshan, et elle est similaire à la cuisine de Jiangsu.

Les chefs font très attention à la température de la cuisson et excellent dans la cuisson à l’étouffée et en ragoût avec la sauce soja. Parfois, on ajoute du jambon pour souligner la saveur et du sucre candi pour souligner la fraîcheur. La friture, rapide ou pas, est utilisée beaucoup moins que dans les autres cuisines régionales de Chine.

Plats représentatifs[modifier | modifier le code]

  • Fondue royale (yī pǐn guō, 一品锅) ;
  • Poisson-roi gras au lait (nǎi zhī féi wáng yú, 奶汁肥王鱼) ;
  • Poisson en forme de grappe de raisin (pú tao yú, 葡萄魚) ;
  • Nid d’Amour aux crevettes (yàn cháo fèng wěi xiā, 燕巢鳳尾蝦) ;
  • Alose fumée (shā dīng yú yān wù, 沙丁鱼烟雾) ;
  • Tortue de carapace molle au jambon (guī bǎn ruǎn huǒ tuǐ, 龟板软火腿) ;
  • Poisson mandarin frais et salé (guì yú sì jí xián shuǐ, 鳜鱼食水及咸水) ;
  • Mélange poisson/viande à la Li Hongzhang (lǐ hóng zhāng zá huì, 李鴻章雜燴) ;
  • Porc épicé en dés (shí jǐn ròu dīng, 什錦肉丁) ;
  • Jambon aux pousses de bambou (huǒ tuǐ yǔ zhú sǔn, 火腿与竹笋) ;
  • Pigeon braisé de Huangshan (huáng shān dùn gē zi, 黄山炖鸽子) ;
  • Canard fumé à la Wuwei (wú wéi xūn zhì de yā zi, 无为熏制的鸭子) ;
  • Crapaud aux cerises et tranches d’oranges (yīng jú há shì má, 櫻橘蛤士蟆) ;
  • Tofu du mont Bagong (bā gōng shān dòu fǔ, 八公山豆腐) ;
  • Taro au miel (mì zhī hóng yù, 蜜汁紅芋).

Notes[modifier | modifier le code]

  • [1] Voir Cuisine chinoise pour une discussion sur la catégorisation des cuisines régionales de la Chine.

Voir aussi[modifier | modifier le code]