Cuisine d'Okinawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soba et gōya chanpurū d'Okinawa avec une canette d'Orion Beer, une marque locale de boisson

La cuisine d'Okinawa se différencie de la cuisine japonaise par plusieurs aspects.

L'espérance de vie à Okinawa est la plus longue de toutes les régions du Japon, ce qui est probablement dû en grande partie à la nature de la cuisine locale. L'expression ishokudogen signifie que tout aliment est une forme de médecine, ou encore nuchigusui, en japonais inochi no kusuri (命の薬?), que l'on peut traduire par « médicament de la vie ».

La cuisine de cour, développée pendant les dynasties des îles Ryūkyū a été influencée par la cuisine de Chine et du Japon, puis a dérivé peu à peu vers la cuisine populaire. Durant l'époque de la dynastie Shō, les chefs cuisiniers furent envoyés en Chine et dans le clan Satsuma, clan qui envahit Okinawa en 1609.

Plats et ingrédients principaux[modifier | modifier le code]

Le plat local récurrent est le chanpurū, mélange de tofu, de légumes et de porc ou de n'importe quel ingrédient, le tout sauté dans une poêle.

Un ingrédient entrant dans la composition de nombreux repas, surtout en été pour lutter contre la chaleur, est le niga-uri (苦瓜?, lit. « melon amer ») ou gōya dans le dialecte d'Okinawa, appelée en français margose.

On trouve aussi couramment l'Okinawa soba, pâtes qui ressemblent grossièrement à des spaghettis plutôt qu'aux habituelles pâtes asiatiques, le bouillon pour les soba d'Okinawa est préparé à partir d'os de porc, auquel on peut ajouter des oignons, du poisson bouilli, de la viande de porc, et bien sûr quelques-unes des nombreuses herbes aromatiques et/ou médicinales cultivées sur l'île.

Enfin, un autre ingrédient considéré par les Japonais comme typique d'Okinawa est ce qu'on appelle umibudō (littéralement les raisins de la mer). Il s'agit d'une sorte d'algue délicieuse en forme de grappe de raisins miniaturisée, et qui ne pousse que dans l'archipel d'Okinawa. Une autre algue comestible essentiellement produite à Okinawa est le mozuku.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :