Cuisine cambodgienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cuisine Cambodgienne comme la culture de ce pays, se trouve au carrefour de deux influences, à savoir le mode indien et la civilisation chinoise. Elle a su néanmoins développer un caractère spécifique et de par sa diaspora, sa saveur commence à être connue dans le monde entier ( Asie, Amérique, Europe, Australie)

Elle se déguste dans une variété de lieux allant des petites échoppes dans la rue aux restaurants élégants du centre de Phnom Penh.

Amok trei

Influences[modifier | modifier le code]

La cuisine cambodgienne se distingue des autres cuisines asiatiques par l'utilisation d'herbes aromatiques et de condiments (prahoc : pâte de poisson fermenté, kroeung). Elle a été enrichie au contact des pays dont elle a subi l'influence:

  • le soja, les pâtes et la cuisson à la vapeur viennent de Chine
  • les currys et autres sucré/salé émanent de l'Inde
  • on trouve aussi en provenance du Viêt Nam des soupes telles que des phở ainsi que le plat loc lac qui veut dire en vietnamien "secoué" car les morceaux de bœuf sont "agités" dans la poêle[réf. nécessaire], sans oublier les crêpes bánh xèo que les Cambodgiens adaptent selon leurs habitudes et goûts culinaires en ajoutant par exemple du lait de coco dans la pâte.

Enfin, très utilisée également, l'arachide rentre dans la composition de nombreux plats cambodgiens, ainsi que la noix de coco et son lait qui agrémentent de nombreuses soupes, salades, plats en sauce, et bien sûr les desserts et les boissons.

Repas de base[modifier | modifier le code]

Le repas typique cambodgien commence par une soupe ou du bouillon de riz, comme au petit déjeuner avec la soupe Bobor ou une salade puis un plat principal à base de poisson d’eau douce qui est l'élément principal de la cuisine khmère, des légumes et du riz. Un dessert peut venir compléter le menu, composé de fruits frais épluchés et découpés.


Exemples de condiment et plats typiques du Cambodge[modifier | modifier le code]

  • Prahok : (en khmer ប្រហុក) saumure de poisson, traditionnellement réalisé avec le poisson "riel"[1].
  • Carry moan: (en khmer ការីមាន់) poulet au curry.
  • Khô bangkang: gambas au sucre de palme caramélisé
  • Bay chha : (en khmer បាយឆា) riz frit.
  • Trey aing: (en khmer ត្រីអាំង) poisson grillé.
  • Trey chean : poisson frit.
  • Samla chapek : soupe au porc.
  • Somla machou banle : soupe au poisson.
  • Phlea sach ko : salade de bœuf cru mariné au jus de citron vert, ou à la citronelle.
  • Nom pachok : nouilles de riz avec une sauce à la noix de coco.
  • Loc-lac : bœuf mariné.
  • Vin de palme
  • Chha bongkia mrech kmao : crevettes sautées au poivre et au caramel.
  • Amok trei : Plat de poisson à la citronnelle et à la noix de coco
  • Crabe au poivre vert : crabe frais et poivre vert local
  • Natin : hachis de porc et gambas au lait de coco.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sinogastronomie [1]

Sources[modifier | modifier le code]