Cuisine bolivienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cuisine bolivienne comporte de nombreux plats à base de céréales, patates et piments.

Plats[modifier | modifier le code]

  • Ají de papa lisa : plat de Cochabamba à base d'ullucos (pommes de terre), de viande et d'oignons.
  • marraquetas, sarnitas, bollos, cuñapés
  • Ají de lengua : langue de bœuf et piments.
  • Anticuchos : brochettes de cœur de bœuf et piments.
  • Chairo : soupe de La Paz.
  • Chicharrones : morceaux de porc (le plus souvent) grillés.
  • Chuño
  • Empanada salteña : fourré à la viande (poulet), patates, olives, œufs et aux oignons.
  • Fricassé : avec du porc et du maïs.
  • Lechon al horno : cochon de lait rôti
  • Montado de lomo : œufs frits sur bifteck
  • Pacumutu : brochettes de viande
  • Parillada : morceaux de viande et abats grillés sur de petits barbecues de table.
  • Picante de pollo
  • Piqué macho de viande de Surubí à Cochabamba : avec piments.
  • Sajta de pollo : poulet et piments.
  • Cuñapé
  • Salteñas
  • Quesillo

Boissons[modifier | modifier le code]

  • Aloja : boisson sucrée à base de céréales (blé, maïs ou quinoa), spécialité de Tarija.
  • Api : boisson du petit déjeuner, chaude, sucrée et épaisse préparée avec du maïs violet, de la cannelle et des clous de girofle.
  • Somó : une boisson à base de maïs.
  • La chicha cochabambina : boisson à base de maïs. À Santa Cruz, la chicha est souvent consommée sans alcool.
  • Jumechi : l'alcool de canne à sucre de Santa Cruz.