Cuignières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cuignières
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Oise
Arrondissement Arrondissement de Clermont
Canton Canton de Saint-Just-en-Chaussée
Intercommunalité Communauté de communes du Plateau Picard
Maire
Mandat
Philippe Farce
2014-2020
Code postal 60130
Code commune 60186
Démographie
Population
municipale
219 hab. (2011)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 27′ 05″ N 2° 28′ 28″ E / 49.4514, 2.4744 ()49° 27′ 05″ Nord 2° 28′ 28″ Est / 49.4514, 2.4744 ()  
Altitude Min. 95 m – Max. 163 m
Superficie 6,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cuignières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cuignières

Cuignières est une commune française située dans le département de l'Oise en région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune s'est appelée Cuneriis en 1165.

Histoire[modifier | modifier le code]

Erquinvillers fut une dépendance de Cuignières au Moyen Âge et de 1826 à 1832. Le village est le lieu de naissance de Pierre de Cuignières, mort en 1355, grand conseiller des rois Philippe le Bel, Louis X, Philippe le Long et Charles le Bel. En 1329, il fut chargé par le roi de soutenir le principe de la séparation des pouvoirs laïques et ecclésiastiques. Il possédait le petit domaine de Saintines, près Crépy-en-Valois. En 1330, le roi lui confirma les privilèges seigneuriaux de cette terre et lui octroya en outre le droit d'usage de la forêt de Cuise.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Mars 2001 2006 Daniel Mathey DIV  
Mars 2006 2014 Marc Lavernhe DIV  
Mars 2014 en cours
(au 2 avril 2014)
Philippe Farce[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 219 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
351 316 305 281 370 285 281 271 284
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
254 233 218 196 188 198 186 181 181
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
177 181 160 158 172 158 168 158 122
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
99 96 102 119 169 177 203 211 219
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (14,2 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,7 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 27,1 %, 15 à 29 ans = 9,3 %, 30 à 44 ans = 33,6 %, 45 à 59 ans = 16,8 %, plus de 60 ans = 13 %) ;
  • 49,3 % de femmes (0 à 14 ans = 26 %, 15 à 29 ans = 17,3 %, 30 à 44 ans = 26,9 %, 45 à 59 ans = 14,4 %, plus de 60 ans = 15,5 %).
Pyramide des âges à Cuignières en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
1,0 
6,5 
75 à 89 ans
5,8 
6,5 
60 à 74 ans
8,7 
16,8 
45 à 59 ans
14,4 
33,6 
30 à 44 ans
26,9 
9,3 
15 à 29 ans
17,3 
27,1 
0 à 14 ans
26,0 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

blason

Les armes de Cuignières se blasonnent ainsi :

D'hermine à un écusson en abîme de gueules, chargé d'un lion d'or.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Famille de Cuignières, dont le premier connu est Yves de Cuignières qui signe l'acte de fondation des chanoines de Saint-Nicolas de Beauvais en 1078. Anséau de Cuignières voulant partir à la Croisade donna en perpétuelle aumône à l'abbaye de Saint-Just les dîmes de la paroisse de Cuignières dont il était le seigneur. Un fils d'Anseau s'établit à Le Plessis-Placy où il a donné le nom de Cuignières à un fief[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]