Cuenca de Pampelune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pampelune
Drapeau de Pampelune
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Navarre Navarre
Province Navarre
Chef lieu Pampelune
Communes 12
Coordonnées 42° 47′ N 1° 43′ O / 42.783333333333, -1.7166666666667 ()42° 47′ Nord 1° 43′ Ouest / 42.783333333333, -1.7166666666667 ()  
Localisation
Localisation de Pampelune

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Sources
voir : Comarque

La Cuenca de Pampelune, en espagnol Cuenca de Pamplona et en basque Iruñerria, est une comarque de la Communauté forale de Navarre au nord de l'Espagne. Elle est délimitée sur des critères strictement physiques et englobe sa capitale, Pampelune, ainsi que sa banlieue. Elle consiste en une grande vallée ovoïde - "la cuenca" - créée et profilée par le rio Arga et ses affluents, parmi lesquels l'Ultzama, l'Elorz et l'Arakil.

Au sein de cette cuenca vivent deux espaces humains biens distincts : l'aire urbaine de Pampelune avec une population dense et compacte, et la périphérie rurale. La colonisation de cette périphérie a suivi le modèle d'expansion urbaine de la tache d'huile ou au travers de la création de satellites résidentiels et industriels.

Le "noyau" de la Cuenca[modifier | modifier le code]

C'est la partie centrale, urbanisée, densément construite et peuplée. Contenue totalement dans l'aire métropolitaine de Pampelune, elle intègre les municipalités de : Pampelune, Villava, Huarte, Burlada, Barañáin, Ansoáin, Orkoien, Cendea de Olza, Zizur Mayor, Cendea de Cizur, Galar, Beriáin, Noain, Vallée d'Aranguren et Vallée d'Egüés.

La périphérie[modifier | modifier le code]

Il existe un ensemble de vallées et cendeas qui bordent le noyau depuis le nord jusqu'à l'ouest, en donnant à la comarque une forme asymétrique, manifestement développée en direction du nord-ouest. Cet ensemble est constitué de : Vallée d'Ollo, Iza, Vallée de Gulina, Vallée de Juslapeña, Ezcabarte, Oláibar, Tiebas-Muruarte de Reta, Val d'Echauri, Ciriza, Vidaurreta, Echarri, et Belascoáin. Seul Ezcabarte appartient au secteur métropolitain. Ce sont des noyaux purement ruraux, cependant beaucoup disposent de petites urbanisations et font valoir des résidences secondaires.

Organe de gestion[modifier | modifier le code]

Il existe un organisme supramunicipal, la Mancomunidad de la Comarque de Pampelune, qui gère conjointement pour les communes membres : la distribution de l'eau, le ramassage des ordures et le Transport Urbain Comarcal (TUC). Celui-ci intègre de nombreuses municipalités qui n'appartiennent pas à la Cuenca de Pampelune du point de vue de la géographie physique (Monreal, Esteribar, Ultzama…), mais sont bien inter-reliés avec elles au travers des déplacements quotidiens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]