Cucurbita foetidissima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cucurbita foetidissima est une espèce de plante de la famille des Cucurbitaceae, originaire du sud-oust des États-Unis et du nord du Mexique.

Description morphologique[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

C'est une plante malodorante, à croissance rapide, qui possède une grosse racine tubérisée pouvant peser plusieurs dizaines de kilogrammes. Les longues tiges rampantes peuvent atteindre 6 m de longueur, et le feuillage peut parfois s'élever jusqu'à 30 cm au-dessus du sol. Les grandes feuilles rugueuses, qui mesurent jusqu'à 30 cm de longueur, sont triangulaires, de couleur verte tirant vers le grisâtre[1].

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

La floraison a lieu entre avril et juillet.

L'inflorescence est une fleur isolée en forme d'entonnoir, jaune ou orangé, située à l'aisselle des feuilles, et le plus souvent dissimulée par ces dernières. Chaque fleur mesure 5 à 7,5 cm de diamètre. La corolle est composée de 5 pétales partiellement soudés et se terminant par un lobe libre. Certaines fleurs sont dépourvues d'étamines[1].

Le fruit est un péponide de forme sphérique qui mesure en moyenne 7,5 cm de diamètre. Il est de consistance dure, rayé de vert pâle et de vert foncé quand il est immature, jaune à maturité.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette plante vit dans le sud-ouest des États-Unis et au Mexique. Sa limite orientale est le Missouri ; sa limite nord va de la Californie au Colorado.

Peu exigeante en eau, elle pousse dans les espaces dégagés des plaines et déserts.

Systématique[modifier | modifier le code]

Cucurbita foetidissima et l'homme[modifier | modifier le code]

Bien que son fruit soit souvent réputé incomestible, il est en réalité consommé lorsqu'il est récolté très jeune et cuisiné comme une courge. Cependant, à maturité il devient amer, immangeable et tout à fait toxique.

Ce fruit est utilisé à des fins décoratives ou pour la fabrication d'instruments de musique, en particulier des maracas. Des graines on tire une huile à odeur fétide, riche en acide linoléique.

Il serait même possible de la cultiver pour produire du carburant[2] ou de l'éthanol biocarburant[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) J.A. MacMahon, Deserts, New York, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc,‎ mars 1997, 9e éd., 638 p. (ISBN 0-394-73139-5), p. 404
  2. (en) D. Smeal, « Carbohydrate biofuels. III. Consumptive-use and root yield of buffalo gourd (Cucurbita foetidissima HBK) », Fuel and Energy Abstracts, vol. 38, no 5,‎ 1997, p. 325 (DOI 10.1016/S0140-6701(97)81177-0, lire en ligne)
  3. (en) David Blume, Alcohol Can Be a Gas! Fueling an Ethanol Revolution for the 21st Century, The International Institute For Ecological Agriculture,‎ 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :