Cube 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cube 2: Sauerbraten.

Cube 2

Titre original Cube² : Hypercube
Réalisation Andrzej Sekula
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Genre Horreur
Science-fiction
Sortie 2002

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cube 2 : Hypercube (Cube² : Hypercube en version originale, selon la graphie de certaines affiches) est un film canadien réalisé par Andrzej Sekula et sorti en 2002.

Il est la suite de Cube (1997) réalisé par Vincenzo Natali.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au sein d'une structure insolite et complexe, huit personnes plongées dans le sommeil se réveillent une à une, ignorant la raison de leur présence dans cet endroit. Plusieurs pièces cubiques identiques communiquent les unes avec les autres. Unissant leurs compétences et leurs efforts, les victimes de cette énigme diabolique tentent de sortir du labyrinthe.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Comme dans le premier film, les personnages qui se réveillent dans le Cube sont à nouveau présentés comme des gens normaux enlevés puis drogués, mais l'on découvre progressivement que chacun a un lien avec l'endroit ou l'entreprise ayant vraisemblablement conduit le projet de leur prison.

  • Kate Fillmore : psychothérapeute et seule survivante de l'Hypercube, elle semble avoir choisi délibérément d’être envoyée (bien qu'on lui ait effacé la mémoire immédiate) pour localiser Alex Trusk et récupérer la clé de l'Hypercube.
  • Max Reisler : programmeur de jeux vidéo qui n'a pas de double identité, contrairement aux autres protagonistes, mais certaines de ses idées de jeu, comme les « pièces à vitesse temporelle variable » (une pièce du Cube), ont été reprises dans l'Hypercube.
  • Jerry Whitehall : l'ingénieur a conçu en sous-traitance les panneaux à capteurs sensoriels permettant de changer de pièce dans l'Hypercube et semble au courant de certaines rumeurs sur le but et le fonctionnement d'un tel endroit (téléportation quantique).
  • Mme Paley : mathématicienne retraitée et partiellement sénile, elle révèle dans un de ses éclairs de lucidité qu'elle a en fait travaillé chez Izon Research Affiliates et qu'elle s'était opposée au général dirigeant le projet sur le principe de création de l'Hypercube, qu'elle jugeait « inhumain ».
  • Sasha / Alex Trusk : étudiante aveugle et génie du piratage informatique ayant réussi à concrétiser une figure théorique telle que l'Hypercube pour le compte d'Izon et/ou de l'armée, elle s'est ensuite réfugiée à l'intérieur en emportant la clé de l'Hypercube avec elle.
  • Julia : elle se révèle être l'avocate du groupe Izon.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix de la critique et nomination au prix du meilleur film, lors du festival Fantasporto en 2003.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Cube 2 est la suite de Cube réalisé par Vincenzo Natali. Le principe est exactement le même : des personnes enfermées sans raisons apparentes dans un lieu énigmatique et meurtrier, cherchant à comprendre la logique du labyrinthe pour gagner la sortie.

Par rapport à la précédente, cette version ajoute deux nouvelles données au problème à résoudre :

  • L'hypercube ou « Tesseract » étant une figure impossible à reproduire physiquement, est aussi de par sa nature une figure instable. Certaines pièces sont capables d'altérer le déroulement du temps, d'autres donnent à voir des évènements passés ou à venir.
Articles détaillés : Hypercube et Tesseract.
  • Une nouvelle dimension spatiale : les pièces ne sont plus mécaniquement ordonnées dans un espace en 3 dimensions. En émettant la possibilité d'une 4e dimension spatiale, il est dès lors impossible de se repérer et donc de savoir dans quelle direction l'on se dirige.

Pour cette raison, les lois de la gravité telles qu'on les connait sur terre et définissant le « haut » et le « bas » ne s'appliquent plus de façon systématique dans l'hypercube.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]