Cuauhxicalli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cuauhxicalli en forme de jaguar (salle mexica du Musée national d'anthropologie de Mexico).

Un cuauhxicalli (retranscription phonétique du mot nahuatl kʷaːwʃiˈkalli, également orthographié quauhxicalli, et qui signifie « réceptacle de l'aigle ») était une sorte d'autel en pierre utilisé en Mésoamérique pour y déposer le cœur excisé et le sang des victimes des sacrifices humains.Certains, de plus grandes dimensions, faisaient également office de pierre de sacrifice.

La plupart était de dimension réduite, certains en bois, d'autres en pierre. Ils peuvent être orné de représentations de cœurs sur le pourtour et en dessous de ceux-ci, des roseaux (allusion au but des sacrifices : la fertilité de la terre). Ils étaient sculptés à l'intérieur mais également en dessous, représentant souvent une divinité de la terre.

Ils étaient parfois décorés avec des motifs animaux, en particulier des aigles et des jaguars. Un type très commun de cuauhxicalli représente un homme allongé sur le dos, avec les genoux repliés, et a été nommé Chac Mool au XIXe siècle.

Nous pouvons citer comme exemple deux cuauhxicalli aztèque :

- Le cuauhxicalli d'Axayacatl : grande roue en pierre de plus de trois mètre de diamètre dont le centre est creux. Il est orné sur le dessus d'un disque solaire et sur le pourtour sont représentées les différentes conquêtes des Guerres Sacrées.


- Le cuauhxicalli de Tizoc : L'iconographie est similaire au précédent mais dans un style plus souple.


Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]