Cryptobiose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cryptobiose ou "anhydrobiose" désigne un état complètement arrêté du métabolisme (tout du moins non-mesurable avec les techniques actuelles) d'un organisme. Il s'agit véritablement d'un état de stase : totalement inactif, l'individu devient presque indestructible et immortel.

Dans le cas du tardigrade, le plus connu des animaux possédant cette faculté, la survie a été rapportée dans les cas suivants :

  • Température comprise entre -253ºC et +151ºC pendant quelques minutes[1]
  • des durées très importantes de congélation (des tardigrades récoltés dans des carottes glaciaires et qui s'y trouvaient depuis 2000 ans sont revenus à la vie)[réf. nécessaire]
  • Vide spatial (270 km d'altitude)[1]
  • Pression de 600 mégapascals, soit l'équivalent d'une colonne d'eau de 60 000 m[1].
  • Dose de rayons X de 570 000 rads (la dose létale pour l'Homme est de 500 rads)[1]

Le biologiste suédois Ingemar Jönsson et ses collègues ont réalisé des expériences en 2007, en envoyant des tardigrades dans l'espace. Malgré leur exposition aux rayonnements et au vide spatial, plusieurs de ces animaux sont revenus en vie[1].

Liste des êtres vivants capables de cryptobiose[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Jean-Luc Goudet, « Le mystère des tardigrades, ces animaux qui résistent au vide spatial » sur Futura-sciences.com, 9 septembre 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]