Crypte de la Colonie Güell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crypte de la Colonie Güell
Image illustrative de l'article Crypte de la Colonie Güell
Détail des fenêtres de la crypte de la Colonia Güell
Présentation
Nom local Cripta de la Colònia Güell
Culte Catholicisme
Type Crypte
Début de la construction 1908
Fin des travaux 1914
Architecte Antoni Gaudí
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Catalogne Catalogne
Ville Santa Coloma de Cervelló
Coordonnées 41° 21′ 49″ N 2° 01′ 40″ E / 41.3637194, 2.027819441° 21′ 49″ Nord 2° 01′ 40″ Est / 41.3637194, 2.0278194  

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Crypte de la Colonie Güell

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

(Voir situation sur carte : Catalogne)
Crypte de la Colonie Güell

La crypte de la Colonie Güell est un projet inachevé de Antoni Gaudí de 1898, construit entre 1908 et 1914.

Historique[modifier | modifier le code]

Projet original de l'église

Il s'agit d'une commande de Eusebi Güell, patron d'industrie textile, pour la Colonie Güell, une ville ouvrière construite pour les besoins de l'industrie textile à Santa Coloma de Cervelló et auquel l'entrepreneur fit ajouter un lieu de culte. La chapelle initiale s'avérant trop petite, Güell fait appel en 1898 à Gaudí pour un projet d'église. L'architecte ne démarre cependant les travaux que dix plus tard, soucieux de trouver des solutions à ses idées.

Gaudí projette cette grosse église de forme homogène avec cinq nefs, une centrale et deux de chaque côté. Le projet consistait en une église double : il devait se construire une église sur la crypte existante, à laquelle on accéderait par un large escalier, qui fut construit, puis modifié ultérieurement. Gaudí place l'église en hauteur en choisissant des matériaux qui favorisent l'intégration au paysage[1].

Le projet devait mesurer 25 m de large sur 60 m de long et se déployer sur trois niveaux. Les plus hautes tours devaient mesurer 40 m de haut. Les colonnes originales de Gaudí se retrouvent dans tout l'édifice, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Les fenêtres ressortent des murs inclinés. Surplombant la porte d'entrée, une fresque en céramique représente les quatre vertus cardinales. La crypte est construite en briques de pierre basaltique, l'aspect de la pierre donnant l'impression d'une édification bien antérieure.

La décoration est en grande partie composée de trencadis, mosaïques créées à partir d'éclats de céramique. Plusieurs symboles y sont représentés : les poissons, les monogrammes X et P (premières lettres grecques du mot Christ), anagramme de la Sainte Trinité, les vertus (prudence, tempérance et justice), etc. Les fenêtres sont protégées par des vitraux.

Gaudí délaisse le projet en 1914 lorsque Güell tombe malade et que la famille de Güell manifeste peu d'intérêt pour le projet. D'une certaine manière, cependant, cet édifice fut pour Gaudí une esquisse pour la construction de la Sagrada Familia, puisqu'il put expérimenter plusieurs facettes architecturales qu'il y incorpora.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ricardo Regàs, Antoni Gaudí, éditions Dosde arte Ediciones, 2011, p.113

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]