Cryofracture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cryofracture est une méthode utilisée pour la recherche en biologie. Elle permet l'observation d'une coupe cellulaire formée à partir d'un échantillon congelé.

Préparation[modifier | modifier le code]

  • On congèle l'échantillon à très basse température, par exemple à l'aide d'azote (N2) liquide (-196°C),
  • Puis on effectue une cryofracture, qui se fait de manière aléatoire, le plus souvent entre la membrane et le hyaloplasme, et parfois entre les deux feuillets de la bicouche phospholipidique de la membrane.
  • On effectue alors un cryodécapage : on sublime la glace superficielle, sous vide et à basse température ; cela augmente les reliefs de l'échantillon, ce qui donne une meilleure visibilité au microscope.
  • On projette ensuite dessus des métaux lourds avec un angle d'incidence "l'ombrage métallique", que les électrons du microscope électronique ne peuvent pas traverser (platine, argent par exemple),
  • Sur une seule face, sous vide et à faible température, on réalise une consolidation par le carbone qui servira de moule (couche continue) ;
  • On procède a une digestion de la pièce qui va détruire le vivant par de l'acide, par exemple de l'acide sulfurique
  • On obtient alors une coupe en trois dimensions.

Applications[modifier | modifier le code]

Cette technique est particulièrement utile pour l'étude dans la membrane cellulaire : en effet, à l'étape de la fracture de l'échantillon, le plan de fracture passe généralement entre les deux couches lipidiques de la membrane. À la différence de la structure universelle constante de la membrane plasmique en microscopie électronique à transmission, l'observation des répliques des membranes plasmiques en cryodécapage montre des structures très variables, soit lisses, soit granuleuses.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Callen (dir.) et Roland Perasso, Biologie cellulaire : Des molécules aux organismes, Paris, Dunod, 2005, 2e  éd., (ISBN 2-10-049236-5)
  • Extraits du cours de PACES du Pr Jean Cambar "Structure et Fonctions de la membrane plasmique" Université Victor Segalen, Bordeaux 2