Cruiser Mk III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tank, Cruiser, Mk III (A13)
Image illustrative de l'article Cruiser Mk III
Caractéristiques générales
Équipage 4 (chef de char, tireur, pourvoyeur, conducteur)
Longueur 6 m
Largeur 2,5 m
Hauteur 2,6 m
Masse au combat 14 tonnes
Armement
Armement principal canon Ordnance QF 2 pounder (40 mm)
87 obus
Armement secondaire 1 mitrailleuse Vickers
3 750 balles
Mobilité
Moteur Nuffield Liberty 12 cylindres
Puissance 340 ch
Suspension suspension Christie
Vitesse sur route 48 km/h
Puissance massique 24,3 ch/t
Autonomie 145 km

Le Cruiser Mk III (A13 Mk I) est un char de combat britannique de la Seconde Guerre mondiale. Il fut le premier char Cruiser à bénéficier de la suspension Christie, qui améliorait la vitesse et les performances en tout-terrain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Conçu avant la guerre, le Cruiser III fut produit à 65 exemplaires, les premiers exemplaires étant livrés en décembre 1938, soit seulement deux ans après leur conception.

Contrairement aux modèles précédents, qui utilisaient une suspension par bogie à ressorts hélicoïdaux, il bénéficia du système créé par l'ingénieur américain John Walter Christie (1865-1944), dit "suspension Christie" : le débattement vertical y est transformé en mouvement horizontal : il peut donc être important sans augmenter la hauteur du char, ce qui permet le franchissement des obstacles à plus grande vitesse, augmentant notablement l'agilité en tout-terrain.

Sa tourelle était pratiquement la même que celle du Cruiser Mk I et, comme lui, le Cruiser III souffrait de son faible blindage. Il fut rapidement réservé à l'entraînement des équipages.

Il servit de base à la conception du Cruiser Mk IV.

Histoire au combat[modifier | modifier le code]

Des Cruisers III furent utilisés par la Première Division blindée britannique durant la bataille de France (1940), ainsi qu'en Libye dans la Septième Division blindée, jusqu'à l'opération Crusader (novembre-décembre 1941).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :