Crotalus oreganus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Crotalus oreganus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Crotalus oreganus helleri

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Viperidae
Sous-famille Crotalinae
Genre Crotalus

Nom binominal

Crotalus oreganus
Holbrook, 1840

Synonymes

  • Crotalus viridis oreganus Holbrook, 1840
  • Crotalus helleri Meek, 1905
  • Crotalus viridis helleri Meek, 1905
  • Crotalus concolor Woodbury, 1929
  • Crotalus viridis concolor Woodbury, 1929
  • Crotalus confluentus abyssus Klauber, 1930
  • Crotalus viridis abyssus Klauber, 1930
  • Crotalus confluentus lutosus Klauber, 1930
  • Crotalus viridis lutosus Klauber, 1930
  • Crotalus viridis caliginis Klauber, 1949

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Crotalus oreganus, Le Crotale de l'Ouest[1], est une espèce de serpents de la famille des Viperidae[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Crotalus oreganus selon l'UICN (consulté le 20 février 2013).

Cette espèce se rencontre[2] :

Sa présence est incertaine dans l'Oregon.

Description[modifier | modifier le code]

Crotalus oreganus oreganus
Rattlesnake Dance 02.jpg
Crotalus viridis .jpg

Ce serpent venimeux possède une longueur variable, en général un mètre, le record est de 156 cm.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (13 février 2014)[3] :

  • Crotalus oreganus abyssus Klauber, 1930
  • Crotalus oreganus caliginis Klauber, 1949
  • Crotalus oreganus concolor Woodbury, 1929
  • Crotalus oreganus helleri Meek, 1905
  • Crotalus oreganus lutosus Klauber, 1930
  • Crotalus oreganus oreganus Holbrook, 1840

Espèce en danger[modifier | modifier le code]

Cette espèce est considérée comme en danger au Canada, de par la taille réduite de sa population, sa faible aire de répartition et son éclatement et également parce qu'elle a un rythme de reproduction assez bas[1].
Au niveau mondial toutefois cette espèce n'est pas considéré comme en danger par l'UICN[4].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Holbrook, 1840 : Descriptions of new genera and species of North American Frogs. North American herpetology, or, A description of the reptiles inhabiting the United States, vol. 4, p. 1–126 (texte intégral).
  • Klauber, 1930 : New and renamed subspecies of Crotalus confluentus Say, with remarks on related species. Transactions of the San Diego Society of Natural History, vol. 6, no 3, p. 95-144 (texte intégral).
  • Klauber, 1949 : Some new and revived subspecies of rattlesnakes. Transactions of the San Diego Society of Natural History, vol. 11, no 6, p. 61-116 (texte intégral).
  • Meek, 1905 : An annotated list of a collection of reptiles from southern California and northern lower California. Fieldiana Zoology, vol. 7, no 1, p. 1-19 (texte intégral).
  • Woodbury, 1929 : A new rattlesnake from Utah. Bulletin of the University of Utah, vol. 20, no 6, p. 2-4.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]