Cross-over (basket-ball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crossover.

Le cross-over est une variation du dribble, accompagnée d'un changement de main dans le but de passer un adversaire direct.

Il existe plusieurs variantes de cross-over :

  • Normal Crossover : Le joueur change de direction rapidement tout en passant la balle à la main opposée. Cette démarche s'appuie principalement sur la vitesse.
  • Killer Crossover : Dans ce mouvement, le joueur feint d'aller dans une direction, généralement avec un grand pas. Le joueur passe alors le dribble de l'autre main entre ses jambes et se déplace dans cette direction. C'est l'une des méthodes les plus efficaces pour échapper à un défenseur qui effectue un marquage de près. Il est également populaire en streetball, car il peut faire perdre l'équilibre au défenseur qui réagirait trop vite.
  • Double Crossover : Ce mouvement peut être considéré comme un cross-over simulé. L'attaquant change le ballon de main comme dans un cross-over classique, puis reprend rapidement le ballon dans sa main initiale. Le double cross-over ne vise pas à passer directement le défenseur mais à être une source de confusion pour lui et à rompre son équilibre.
  • Ankle breaker[1] : L'ankle breaker (briseur de cheville en français) est un crossover qui casse les appuis du défenseur et qui fait tomber celui-ci, il est considéré par beaucoup comme la honte suprême pour un défenseur. Ses maîtres incontestés sont Allen Iverson[2] et le streetballeur Larry Williams[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Crossover dribble » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Définition du terme sur Urban Dictionary
  2. (en) « The 50 Greatest Ankle-Breakers in Basketball History », complex.com,‎ 16 novembre 2011 (consulté le 29 octobre 2012)
  3. (en) « Larry Williams aka "The Bone Collector" », streetballassociation.net,‎ 2 septembre 2004 (consulté le 26 mars 2008)