Cronopio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cronopio

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Reconstruction graphique de
Cronopio dentiacutus

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Super-ordre Dryolestoidea
Ordre Meridiolestida

Genre

Cronopio
G.W. Rougier, S. Apesteguía & L.C. Gaetano, 2011

Cronopio est un genre éteint du clade mammifère dryolestiodea de l'ère du Mésozoïque.

La seule espèce connue est Cronopio dentiacutus. L'animal est apparu au début du crétacé supérieur sur le territoire de l'actuelle Argentine[1]. L'espèce fut décrite en 2011.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom "Cronopio" fut donné pour la première fois en 2011 par Guillermo W. Rougier, Sebastián Apesteguía et Leandro C. Gaetan. Ce sont eux également qui référencèrent l'espèce-type "Cronopio dentiacutus".

Le nom du genre Cronopio fait référence à des personnages de fiction du livre Historias de cronopios y de famas de l'écrivain surréaliste argentin Julio Cortázar[1],[2]. La dénomination de l'espèce dentiacutus est dérivée du Latin et signifie : dent acérée, faisant référence à une caractéristique de l'animal[1].

Le paléontologue Guillermo W. Rougier fit un commentaire sur une éventuelle ressemblance entre Cronopio dentiacutus et le personnage de fiction "Scrat", l'écureuil aux dents de sabre du film d'animation L'Âge de glace (2002), en disant : "c'est comme si on montrait à quoi ressemblait un mammifère ancien, que l'on imagine une créature bizarre et qu'ensuite on trouve quelque chose qui y ressemble"[3].

Lieu de découverte[modifier | modifier le code]

L'holotype - un crâne, des dents et une mâchoire - de l'animal fut trouvé en 2002 dans des sédiments sablonneux de La Buitrera située dans l'ensemble de formations géologiques de la Formación Candeleros du Grupo Neuquén près de Cipolletti, dans la province argentine de Río Negro. Le fossile date du Cénomanien et est relativement bien conservé. Il s'agit du premier fossile d'un mammifère de cette période[1].

L'ensemble est conservé au Museo Provincial de Cipolletti Carlos Ameghino à Cipolletti.

Description[modifier | modifier le code]

Cronopio dentiacutus était approximativement de la taille de l'actuelle souris. Il avait un fin museau, des petits yeux ronds et des longues canines. Les molaires indiquent une alimentation basée sur des insectes, des petits invertébrés et éventuellement des lacertilia.

La description de Cronopio dentiacutus est basée sur les fossiles holotypes référencés :

  • MPCA[4] PV 454, un crâne partiel (auquel manque le haut du crâne), une base de crâne et l'os squamosal,
  • MPCA PV 450, une mâchoire inférieure gauche partielle avec les dents endommagées
  • MPCA PV 453, un crâne incomplet avec une mâchoire inférieure droit relativement complète à laquelle il manque quelques dents.


présence du taxon : crétacé supérieur
Précambr. Cambrien Ordovic. Silur. Dévonien Carbonifère Permien Trias Jurassique Crétacé Paléog. N
542 488 443 416 359 299 251 200 146 66 23
 ◄ Échelle en Ma;

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Cladogramme établi suivant l'analyse de Rougier, Wible, Beck et Apesteguía (2012)[5]:

Dryolestoidea
Dryolestidae

Henkelotherium




Dryolestes




Comotherium




Amblotherium




Laolestes



Groebertherium








Paurodontidae

Foxraptor




Paurodon



Drescheratherium




Meridiolestida


Leonardus




Cronopio



Necrolestes




Mesungulatoidea

Reigitherium




Peligrotherium




Mesungulatum



Coloniatherium








Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Highly specialized mammalian skulls from the Late Cretaceous of South America », Nature, vol. 479,‎ 2011, p. 98–102 (DOI 10.1038/nature10591, lire en ligne) Supplementary information
  2. « Sabre-toothed squirrel scurried at dinosaurs' feet - life - 02 November 2011 - New Scientist » (consulté le 2011-11-04)
  3. "Ice Age Reality ?", Calgary Sun, November 9, 2011, p. 22.
  4. MPCA signifie : Museo Provincial de Cipolletti Carlos Ameghino
  5. « The Miocene mammal Necrolestes demonstrates the survival of a Mesozoic nontherian lineage into the late Cenozoic of South America », Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, vol. 109, no 49,‎ 2012, p. 20053–20058 (DOI 10.1073/pnas.1212997109)

Source[modifier | modifier le code]