Croix rurales de Landersheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Croix rurales de Landersheim[1] sont les cinq croix religieuses du village de Landersheim, dont les trois que R.Engel a étudiées[2].

Situation[modifier | modifier le code]

Les Croix rurales de Landersheim sont situées à Landersheim, dans le département du Bas-Rhin, près de Saverne. Saverne est une commune française, près de la ville de Strasbourg, en Alsace,

Les croix[modifier | modifier le code]

La croix la plus ancienne, datée de 1718, se trouve à la sortie Est de la localité. C’est une croix à niche aux bras fleuronnés.

Un autre croix, datée de 1757, “Rohrkritzel”, se trouve à l’est de localité, au bord d’un chemin des champs à la limite du ban. Il s’agit d’une croix à niche aux bras fleuronnés.

Une dernière croix, datée de 1790, se trouve au nord-est de la localité, sur un talus, au lieu-dit “Am Esel”. Il s’agit d’une croix crucifix à niche, décorée d’une fleur sur le trilobe du montant et de têtes d’angelots sur les trilobes de la traverse. Le Christ, dont la tête a été détruite, est surmonté de l'inscription "INRI" et a les pieds posés sur un crâne.

Les crucifix[modifier | modifier le code]

Situés sur l’ancienne route de Strasbourg à Saverne, deux crucifix, endommagés à maintes reprises par des automobilistes, ont été replantés à l’abri de la circulation[3].

Le premier crucifix, daté de 1816 est aujourd'hui implanté près d’un peuplier. Il veillait autrefois sur le village et les processions des Rogations y faisaient station. Pratiquement détruit, il a été restauré en 1991 par la famille Nonnen Macher.

Le second crucifix se trouve sur la route vers Willgottheim. Appelé le “Geiste Kritz”, il a été érigé vers la fin du XIXe siècle. Sévèrement endommagé, il fut restauré en 1995, sur l’initiative de la SHASE.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir le guide de MM. Heitz et Engel, “Crucifix et calvaires autour de Saverne “, 2002
  2. Trois croix rurales ont été étudiées par R. Engel dans son ouvrage “Croix rurales anciennes des environs de Saverne et du Kochersberg” (B.SHASE, n’ 86-87, 1974)
  3. Ces “sauvetages” ont été évoqués par H. Heitz dans l’article : “Les crucifix de notre campagne : le cas de Landersheim”, paru dans “Pays d’Alsace”, n° 174, 1996, p. 41.

Liens externes[modifier | modifier le code]