Croix potencée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Croix potencée

Une croix potencée (☩, Unicode U+2629) est une croix aux bras égaux composée de croix en tau, d'où son nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

Blason du Royaume de Jérusalem

La croix potencée a été adoptée par Godefroy de Bouillon pour le Royaume de Jérusalem, dont le blason est d'argent, à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même.

Elle fut ensuite reprise par le Père Sevin en 1916 comme signe de reconnaissance pour ses scouts belges qui ne pouvaient porter d'uniforme, le scoutisme étant interdit par l'armée allemande occupant le pays. Lors de la fondation de la Fédération nationale catholique des scouts de France en 1920, ce symbole fut choisi comme insigne et se répandit ensuite rapidement parmi les autres organisations scoutes étrangères. De ce fait, la croix potencée est généralement considérée comme le signe distinctif des organisations scoutes catholiques[1]. Cette croix est accompagnée d’une fleur de lys, symbole mondial du scoutisme masculin mais qui employée seule pouvait être prise en France pour un symbole politique (royalisme ; plus spécialement elle était arborée pendant l’entre-deux-guerres par les « camelots du roi » de l’Action française).

La croix potencée fut aussi adoptée par le Front patriotique autrichien, fondé en 1933 par Engelbert Dollfuss.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Fontaine, La mémoire du scoutisme : dictionnaire des hommes, des thèmes et des idées, Publications L.F.,‎ , 358 p. (ISBN 9789561213319), « Croix potencée ou croix scoute »