Croix de Gero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Croix de Gero de la Cathédrale de Cologne, Allemagne, vers 965–970

La Croix de Gero de la Cathédrale de Cologne est le plus ancien[1] des crucifix de grandes dimensions conservé en Europe au nord des Alpes. Réalisé à la fin du Xe siècle, sous la dynastie Ottonienne, il est connu comme l’une des premières sculptures monumentales du Moyen Âge.

Dans l’histoire de l’iconographie occidentale, il correspond à un changement dans le portrait du Christ qui, jusque là, était représenté droit, héroïque et victorieux[2]. La Croix de Gero pour la première fois présente le Christ humain et souffrant. Ultérieurement, au cours du Moyen Âge, cette sculpture a servi de prototype à de nombreuses représentations de Jésus sur la croix.

En 1976, la croix fut soumise à une datation par dendrochronologie. Les résultats montrèrent que le chêne qui avait servi à faire la croix avait probablement été abattu peu après 965.

Le Pasteur Wilhelm Jordan entreprit des recherches sur l’histoire de cette croix, en se référant aux Chroniques de Thietmar de Merseburg, écrites par un contemporain de Gero entre 1012 et 1018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. * Günther Binding: Encore une fois pour dater la Croix dite de Gero dans la cathédrale de Cologne (Noch einmal zur Datierung des sogenannten Gero-Kreuzes im Kölner Dom.) In: Wallraf-Richartz-Jahrbuch. 64/2003, S. 321–328. Version en ligne
  2. * Helmut Felzmann: La Croix de Gero de la Cathédrale de Cologne constitue un lien entre le Suaire de Constantinople et le Suaire de Turin. In: Nouvelle Lumière sur Jésus, des recherches sur le Suaire de Turin conduisent à des révélations étonnantes 01/2010, p. 9–11. Version en ligne

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :