Criticisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Première de couverture de la Kritik der reinen Vernunft, 1781

Le criticisme est une théorie de la connaissance élaborée par le philosophe allemand Emmanuel Kant, et qui vise à dépasser l'opposition traditionnelle entre empirisme et rationalisme. Le criticisme postule que si l'être humain ne peut connaître la vérité des choses en soi (noumènes), il peut connaître la vérité de ce qu'elles sont pour soi (ce qu'elles représentent pour lui - phénomènes).

Toute connaissance serait formée de la combinaison d'observations issues des sens (et donc incertaines) et de catégories de pensée universelles (identiques pour tout être pensant) a priori (préexistant à toute expérience), tel que le principe de causalité par exemple. De cette universalité des catégories de pensée découlerait le fondement « certain » des connaissances (des phénomènes) a posteriori.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :