Critères de Bradford-Hill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les critères de Bradford Hill, aussi connus sous le nom de critères de Hill pour la causalité, sont un groupe de conditions minimales pour fournir une preuve adéquate d'une relation causale entre deux évènements. Ils ont été établis par l'épidémiologiste anglais Sir Bradford Hill (1897-1991) en 1965[1].

Une simple corrélation n'est pas synonyme de causalité. La liste des critères est :

  1. Force de l'association (risque relatif ou Odds ratio) ;
  2. Cohérence (répétition des observations dans différentes populations) ;
  3. Spécificité (une cause produit un effet) ;
  4. Relation temporelle (temporalité). Les causes doivent précéder les conséquences ;
  5. Relation dose-effet ;
  6. Plausibilité (plausibilité biologique) ;
  7. Preuve expérimentale (chez l'animal ou chez l'homme) ;
  8. Analogie (possibilité d'explications alternatives).

Débat en épidémiologie moderne[modifier | modifier le code]

Les critères de Hill sont toujours largement acceptés dans l'épidémiologie moderne. On a proposé récemment une formulation plus simple en médecine factuelle en formant 3 catégories qui expliqueraient la causalité : direct, mécanisme, preuve parallèle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hill, A.B. (1965). The environment and disease: Association or causation? Proc. R. Soc. Med. 58:295–300.