Cristóbal de Acuña

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cristóbal de Acuña (1597-1675) était un missionnaire jésuite ayant vécu au Chili et au Pérou, né à Burgos en 1597, qui fut l'un des premiers explorateurs de l'Amazonie, par le biais de l'expédition de Pedro Teixeira, voyage qui le mènera de Quito à Belém, traversant tout le continent sur le fleuve Amazone (1639-41). Il a raconté son expédition, dans "Le Nuevo descubrimiento del gran rio de las Amazonas" paru à Madrid en 1641, et tenté de convaincre Madrid en y revenant, de l'intérêt selon lui de coloniser l'Amazonie.

Dès 1639, le père Cristóbal de Acuña signale que le Rio Negro est relié à l'Orénoque, prouvant qu'il n'est pas nécessaire de creuser un canal entre les deux fleuves[1]. Parfois, et de manière métaphoriquement exagérée, Acuña rend compte de la population amérindienne de l’intérieur des terres.

Auparavant la fondation en 1616 de la ville de Belém par Castelo Branco répond à l'objectif de contrôler le delta de l’Amazone. Il permet aussi de diriger l’exploitation économique, humaine et forestière[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ca) Nuevo descubrimiento del Gran río de las Amazonas, Cristóbal de Acuña, Tapa blanda, Madrid, 2009 (ISBN 9788484894452)